Aller au contenu
MesFinances.be » Prêt hypothécaire » Simulation prêt hypothécaire » Prêt hypothécaire de 300 000 euros sur 15 ans

Prêt de 300 000 euros sur 15 ans

Vous venez de trouver le bien immobilier de vos rêves mais le prix d’achat est au-delà de ce que vous pensiez mettre ?
Avez-vous le salaire suffisant pour un crédit de 300 000 euros sur 15 ans ?
Mes-Finances analyse pour vous la situation

prêt de 300 000 euros sur 15 ans

Emprunter 300 000 € sur 15 ans, l'essentiel à retenir

Comment savoir si vous pouvez emprunter 300 000 € ?

C’est votre capacité d’emprunt qui sera calculée afin de déterminer si vous pouvez contracter votre crédit. La capacité d’emprunt est calculée sur base des critères suivants :

  • Le total de vos revenus fixes
  • Les montant de l'ensemble de vos charges mensuelles
  • Votre apport personnel

Le taux d'endettement pour un crédit de 300 000 € sur 15 ans

Le taux d’endettement maximum est générallement de 33%. Cela veut dire que votre mensualité ne peut pas dépasser ⅓ de vos revenus. Un taux d’endettement supérieur à 33% est (dans de rare cas) accepté, sous conditions de revenus élevés et d’un reste à vivre important.
Un taux d’endettement bas (15% ou moins) augmente vos chances d’obtenir un prêt.

Quel salaire pour un crédit de 300.000 € sur 15 ans

Pour un taux d’endettement de 33%, le revenu minimum requis pour un prêt de 300 000 euros sur 15 ans est d'environ 5700 euros. Attention, le salaire n’est pas le seul élément pris en compte lors de votre demande.

Quel apport personnel pour un prêt de 300.000 € sur 15 ans

Plus votre apport personnel est élevé, plus vous augmentez vos chances d’obtenir votre crédit. Un apport minimum de 10% du prix de votre projet immobilier est à fournir.
Vous n’avez pas assez de fonds ? Des solutions existent.

La capacité d’emprunt pour un prêt de 300 000 euros sur 15 ans

Votre capacité d’emprunt détermine le montant maximum du prêt que l’organisme bancaire sera prêt à vous octroyer.

Elle est calculée sur base de différents critères :

  • Le montant total de vos revenus fixes (salaire, rente, revenu complémentaire). Notez que, lors de l'étude de votre solvabilité, tous les revenus ne sont pas appréciés de la même manière.
  • Le montant de la totalité de vos charges mensuelles (remboursement de prêt, loyer, factures d'électricité et d’eau,...)
  • Votre apport personnel

Contracter un prêt hypothécaire, cela veut dire ajouter des mensualités à votre budget. Afin d'éviter un déséquilibre et donc tout risque de surendettement, une limite à votre capacité d'emprunt a été fixée. Il s’agit du taux d’endettement.

Pourquoi le taux d’endettement est-il important ?

Lorsqu’il vous prête de l’argent, l’organisme prêteur met tout en place pour s’assurer du remboursement de cette somme. À cette fin, il estime que maximum ⅓ de vos revenus doit servir au remboursement de votre prêt hypothécaire.

Cette règle n’est cependant pas une obligation légale et elle n’est donc pas figée. En fonction de votre profil (revenus, reste à vivre, situation,...) un taux d’endettement plus élevé peut éventuellement être accepté.

Comment calculer votre taux d’endettement ?

Pour calculer votre taux d’endettement, appliquez la formule suivante :

Formule de taux d’endettement
(Mensualité du crédit + charges / revenus nets) x 100 = taux d’endettement en %

Quelles sont les charges à prendre en compte ?

Lors du calcul de votre taux d’endettement pour un crédit de 300 000 euros sur 15 ans, l’organisme bancaire considère les charges suivantes :

  • Tout crédit en cours (voiture, consommation,...)
  • Charges fixes et prévisibles (loyer, factures,...)
  • Mensualité du crédit pour lequel vous faites la demande

Qu’est-ce que le reste à vivre ?

Le reste à vivre est un des éléments essentiels analysés par l’organisme bancaire lors de l'étude de votre demande de prêt.
Le reste à vivre est la somme qu’il vous restera pour vivre après avoir réglé la totalité de vos charges mensuelles.
Il s’agit donc d’un indicateur important, autant pour vous que pour l’organisme prêteur.

Vous pouvez calculer votre reste à vivre en appliquant la formule suivante : Revenus - (charges + mensualités de crédit) = reste à vivre

Un reste à vivre de 400 euros par personne est recommandé.
Faisant preuve de votre confort financier, plus votre reste à vivre est élevé, plus vous augmentez vos chances d’obtenir un crédit.

Et votre salaire dans tout ça ?

Votre salaire a une place prépondérante dans l’analyse de votre demande de crédit car il constitue souvent la partie la plus stable et la plus importante de vos revenus mensuels.

Selon un taux d’endettement de 33%, le salaire net minimum nécessaire à l’obtention d’un crédit de 300 000 euros sur 15 ans est au moment d'écrire cet article de 5700 euros.

Salaire mensuel netMensualité maximale (33%)Prêt sur 15 ans
5766€1903 €300 000 €

Notez que ce tableau ne prend pas en compte les éventuels revenus supplémentaires dont vous bénéficiez, ni le taux d'intérêt du crédit que vous aurez finalement négocié.

Comment augmenter votre capacité d’emprunt avec un salaire identique ?

Augmenter votre capacité d’emprunt avec un salaire qui ne bouge pas est possible. Pour ce faire, il va falloir modifier un des facteurs clé de votre crédit hypothécaire ; la durée de celui-ci.

L’obtention de votre crédit de 300 000 euros sur 15 ans va dépendre du montant de la mensualité dont vous pouvez vous acquitter. Cette mensualité maximum dépend de votre salaire, mais aussi de la durée de votre crédit.

C’est mathématique ! Pour un prêt de 300 000 euros, la mensualité sera moindre si vous choisissez une durée de remboursement de 15 ans que de 10 ans.
En allongeant la durée de votre crédit, vous pouvez donc emprunter plus, et ce, avec le même salaire.

Votre mensualité sera ainsi diminuée, mais le coût total de votre crédit sera lui plus élevé (n'publiez pas les frais liés à un achat hypothécaire).
En effet, plus la durée de votre crédit est longue, plus les taux d'intérêts augmentent. Cela s’explique par le fait que le prêteur prend plus de risques avec un crédit à long terme.
Sans oublier que le nombre de mensualités est bien évidemment supérieur.

L’apport personnel pour un crédit de 300 000 euros sur 15 ans

Un apport personnel de minimum 10% est aujourd'hui obligatoire.Si votre crédit de 300 000 euros correspond au prix de votre projet immobilier, vous devrez être en mesure de fournir minimum 30 000 euros en vue d’obtenir votre prêt.
Les organismes bancaires, lors de l’analyse de votre dossier, sont sensibles à un apport personnel élevé. Si vous le pouvez, fournir un apport personnel de 30% ou plus augmentera vos chances d’obtenir le crédit désiré.

En savoir plus sur l'apport personnel nécessaire et les solutions alternatives