Aller au contenu

Écrasée par les dettes faramineuses de Johnny Hallyday, Laeticia ne s’en sort plus !

Bien que Laeticia Hallyday continue de régler les dettes impressionnantes laissées par son défunt mari (estimées à pas moins de 32 millions d’euros), son ami proche, Jean-Claude Camus, a récemment décrit la situation difficile dans laquelle est se retrouve désormais.

Un héritage empoisonné

L'héritage de la rock star Johnny Hallyday avait bien évidemment suscité toutes les convoitises. Et alors que Laeticia Hallyday fut nommée comme l’unique bénéficiaire de son testament, Laura et David, les enfants du rockeur, ont voulu réclamer leur part du gâteau. Refusant obstinément de croire que leur père ait pu les déshériter de plein gré, ils ont porté l’affaire devant les tribunaux. Mais au bout de deux ans et demi de combat en justice, ils ont finalement décidé de baisser les armes.
La raison ? Bien que l'interprète de “Que je t’aime” ait laissé une fortune gargantuesque derrière lui, ses dettes l'étaient tout autant et s'élevaient à 32 millions d’euros ! Laura et David ont ainsi compris que, s'ils héritaient, ils devraient également rembourser une partie de la dette.

Laeticia s’est alors engagée à payer seule l'intégralité de la somme due au fisc. Un choix qui n’est pas sans conséquence pour la maman de Joy et Jade, comme l’a expliqué Jean-Claude Camus, ami proche de la veuve de 47 ans et qui n'était autre que le producteur historique de Johnny Hallyday.

Une situation difficile

Étant resté très proche de Laeticia depuis le décès de son protégé, le producteur a toujours tenu à la défendre face aux foudres de l’opinion publique. Car contrairement à ce que pensent de nombreux fans du rockeur, Laeticia serait bien loin de mener une vie de rêve. Dans une interview donnée à Ciné Télé Revue, Jean-Claude Camus explique que la situation de Laeticia et de ses deux petites filles n’est pas reluisante. Il précise également qu’elle doit porter le fardeau de cette dette fiscale toute seule.

Afin de s’en sortir, Laeticia a déjà dû vendre sa villa à Marnes-la-Coquette ainsi que la maison qu’elle possédait à Los Angeles. Le producteur, témoin de ces sacrifices, assure que l'intégralité de l’argent généré par ces ventes va au fisc.
Il ne mâche pas non plus ses mots quant à Laura et David, qu’il estime faire preuve d’une grande ingratitude envers Laeticia. Il explique que cette dernière leur a en effet toujours tendu la main même dans les situations les plus compliquées.

Heureusement, une fois l'intégralité de la dette remboursée, il ne s’agira plus pour Laeticia que d’un mauvais souvenir !

Astuces et conseils GRATUITS