Aller au contenu

ETHER (ETH) - la 2ème crypto-monnaie

L’Ether est, depuis 2021, la deuxième plus grande crypto-monnaie mondiale en termes de capitalisation boursière. Avec Mes-Finances, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur l’Ether !

Cours de l'Ether (ETH)

Tout savoir sur l'Ethereum

Qu’est-ce que l'Ether ?

L’Ether est la crypto-monnaie permettant les transactions sur le réseau Ethereum.
L’ensemble des programmes et services liés au réseau Ethereum nécessitent de la puissance de calcul, et celle-ci n’est pas gratuite. L’Ether est ainsi une forme de paiement qui permet aux utilisateurs du réseau d’effectuer toute opération désirée.

Bien que l’Ether soit donc considéré comme la crypto-monnaie de la plateforme Ethereum, il s’agit plus exactement, métaphoriquement parlant, de son carburant.
En effet, l’Ether suit et permet toutes les transactions du réseau, processus sensiblement différent du fonctionnement d’une crypto-monnaie standard.
L’Ether possède néanmoins certaines caractéristiques similaires à d'autres crypto-monnaies telles que le Bitcoin.

Ether : les points essentiels

  • L’Ether est la crypto-monnaie qui permet d’effectuer des opérations sur la plateforme Ethereum.
  • Ethereum utilise la technologie de la Blockchain afin de remplacer le stockage des données de ses utilisateurs par des sociétés internet tierces.
  • L’Ether est, depuis 2021, la deuxième plus grande crypto-monnaie du monde en termes de capitalisation boursière, juste derrière le Bitcoin.
  • Les développeurs d’Ethereum travaillent, depuis 2017, sur une transition de leur réseau d’un système de preuve de travail (PoW) à un système de preuve d’enjeu (PoS). Ce nouveau réseau sous-jacent, connu sous le nom d’Ethereum 2.0, n’a pas encore été entièrement publié. Ce changement a pour but de rendre Ethereum plus rapide mais aussi moins chère d’utilisation.

Comprendre l’Ether

La plateforme Ethereum utilise la technologie de la Blockchain afin de remplacer le stockage des données des consommateurs, y compris les dossiers financiers, par des sociétés internet tierces.
La Blockchain est un type unique de base de données dans laquelle les données sont stockées dans des blocs. Ces blocs sont ensuite enchaînés ensembles, selon un ordre chronologique. La Blockchain a initialement été créée en vue d’enregistrer les transactions de Bitcoins. Elle constitue aujourd’hui la base de la majorité des principales crypto-monnaies.

Ce modèle utilisé par Ethereum vise à créer une plateforme ou les données personnelles des consommateurs sont moins vulnérables au piratage.

À quoi peut servir l’Ether ?

À l’instar des autres crypto-monnaies, l’Ether est un moyen d'échange. Cependant, contrairement à elles, les token Ether ne peuvent être utilisés que dans un seul but précis : permettre le calcul des applications décentralisées du réseau Ethereum.
En tant qu’utilisateur d’Ethereum, vous pouvez échanger des tokens Ether contre d’autres crypto-monnaies, mais seuls l’Ether est en mesure de fournir de la puissance de calcul aux transactions effectuées sur Ethereum.

Ethereum contribue à la création ainsi qu'à la gestion d’applications numériques décentralisées (dApps) à des fins professionnelles comme personnelles.
Les ressources informatiques nécessaires au développement de ces applications sont payées avec des tokens d'Ether.

Ainsi, un développeur d’applications sur Ethereum peut avoir à payer des frais en vue de les installer et de les gérer sur le réseau. Les utilisateurs des ces applications peuvent quant à eux avoir à payer en vue de (vous l’avez deviné) les utiliser.
Développeurs comme utilisateurs, c’est avec l’Ether qu’ils peuvent effectuer ces paiements.

Notez qu’un développeur qui crée une application utilisant un minimum de ressources réseau paiera moins de tokens d’Ether qu’un développeur qui crée une application à ressources élevées.
En d’autres mots, plus une application a besoin de puissance de calcul et de temps, plus les frais d’Ether sont élevés.

Quelles sont les différences entre l’Ether et le Bitcoin ?

Valeur : l’Ether est devenue, depuis 2021, la deuxième plus grande crypto-monnaie au monde en termes de capitalisation, derrière le Bitcoin.
Date de lancement : la blockchain d’Ethereum a été lancée en 2015, le Bitcoin en 2009.

Nombre de crypto : le nombre de tokens d’Ether n’est pas limité, il change et augmente de façon constante selon la demande. Contrairement au Bitcoin qui a un plafond limite de 21 millions d'unités.
La blockchain Ethereum est par conséquent bien plus importante que celle du Bitcoin.

Blockchain : alors que la blockchain Bitcoin est comparable à un simple registre de transactions, la blockchain Ethereum peut contenir davantage de code.En effet, les contributeurs à la blockchain Ethereum peuvent intégrer plus de code dans les transactions répertoriées, créant ce que l’on appelle des contrats intelligents.
Les transactions sur le réseau Ethereum peuvent ainsi contenir du code exécutable.

Temps de construction de bloc : alors qu’un nouveau bloc dans la blockchain Ethereum peut se voir confirmer en seulement quelques secondes, il faut plusieurs minutes pour qu’une équivalence en Bitcoin puisse se produire.

Objectifs principaux : système de paiement décentralisé sécurisé de pair à pair, le Bitcoin a avant tout été créé en vue d’offrir une alternative aux monnaies traditionnelles.
La plateforme Ethereum a quant à elle été créée afin de développer des applications, et l’Ether est le moyen par lequel le paiement de toute opération effectuée est possible. L’Ether n’a donc jamais été conçu en vue de constituer une monnaie alternative ou pour remplacer tout autre moyen d'échange.

Théoriquement, ces deux technologies ne devraient donc pas se faire concurrence, car elles ont été développées à des fins différentes et disposent de dynamiques internes elles aussi différentes.
Mais ayant toutes deux généré d'énormes quantités d’investissement, elles se disputent néanmoins l’argent des investisseurs.

Quels sont les facteurs d'évolution de la valeur de l’Ether ?

évolution du cours de l'ether

Pour comprendre comment évolue le cours de l’Ether, il convient de revenir sur ce pourquoi il est utilisé.

Nous l’avons vu plus haut, la plateforme Ethereum permet à ses utilisateurs l'exécution d'applications décentralisées, appelées dApps.
Ces dApps suppriment notamment les intermédiaires dans des domaines où ils ont auparavant toujours été nécessaires, en s’appuyant sur les contrats intelligents de la blockchain Ethereum.
Afin d’utiliser ces applications, les utilisateurs paient, à l'aide d’Ether, à hauteur de la puissance de calcul nécessaire à l'exécution de la dApps.

À titre d’exemple, voici quelques uns des services disponibles de ces dApps :

  • Prêt direct de pair à pair générant des intérêts
  • Souscription à l'assurance sans intermédiaire
  • Paiements sans intermédiaire
  • Streaming musical grâce auquel l’artiste reçoit directement l’argent, et donc une fois encore, sans intermédiaire (plateforme, maison de disque,...)
  • Ventes aux enchères de pièces d’art sans commissaire-priseur
  • Place de marché pour tokens non fongibles (NFT)
  • Jeux en ligne…

Ainsi, lorsque vous investissez dans l’Ether, vous misez sur le fait que les utilisateurs continuent d’exploiter ces nouvelles technologies et services disponibles sur l’Ethereum. Au plus le nombre d’utilisateurs augmente, au plus le demande d’Ether augmente également afin de procéder au paiement des services, faisant par conséquent augmenter sa valeur.

❤️ COUP DE COEUR

BUX ZERO

ACTIONS EUR et US, ETF et CRYPTOMONNAIES