MesFinances.be » Emprunter » Prêt voiture » Leasing ou renting auto ? C’est quoi et pour qui?

Leasing ou renting auto, lequel choisir ?

Quelles différences peut-il bien y avoir entre ces 2 termes: leasing et renting auto. C'est ce que Mes-Finances vous explique, notre guide vous donne des pistes pour mieux vous orienter dans votre recherche et en comprendre les enjeux.

Infos à retenir sur le leasing et renting en encadré orange

leasing ou renting auto

Vous voulez achetez une voiture mais vous cherchez également une formule de financement intéressante autre qu’un crédit auto traditionnel? Vous avez entendu parler des solutions de leasing et renting, opérationnel ou financier et vous voulez comprendre ce que c’est?

Le leasing voiture c'est quoi

Le leasing, ou « location-financement » traditionnel est réservé aux véhicules à usage professionnel. La société de leasing offre à l’emprunteur la location d’un bien de son choix, assortie d’une promesse unilatérale de vente (option d’achat) pouvant déboucher sur le transfert de propriété.

Lire également notre article sur les différentes formules pour financer une voiture en tant que particulier

Leasing ou renting? Quelle est la différence? Quelle est l'implication comptable

Lorsque la valeur résiduelle du bien en fin de contrat est inférieure à 15 % de sa valeur initiale, on parle de leasing et le bien figure au bilan (c'est également le cas pour l'achat avec financement via un prêt).  Lorsque la valeur résiduelle est supérieure à 15 %, on parle de renting et le bien ne figure pas au bilan, les frais de location étant directement repris dans le compte de résultat comme charges (idem pour la location long terme qui elle n'intègre pas de possibilité de rachat en fin de contrat).

implication comptable leasing ou renting voiture

A RETENIR :

  1. Si la valeur résiduelle de la voiture est inférieure à 15%, il s'agît de leasing
  2. Si le contrat inclus des services additionnels tel que l'assurance par exemple, le leasing ou renting est alors qualifié d'opérationnel

Quelques éléments à tenir à l'oeil pour faire votre choix

Il  faut savoir que les opérateurs sont assez difficiles à comparer parce que les formules proposées ne sont jamais identiques…

  • Le panel de services offerts en cas de formules « opérationnelles » ou « full service » est variable
  • Souvent, l’échéance du contrat correspond à une durée moyenne de 4 ans et à un kilométrage moyen de 140.000 km, même si de légères fluctuations sont possibles. Lorsque l’on s’écarte de ces références (départ anticipé d’un collaborateur, kilométrage annuel couvert par un délégué commercial de 80.000 km au lieu des 45.000 présumés…) le montant de la surprime peut varier énormément d’une société à l’autre et fausser considérablement le coût du financement initialement prévu
  • La valeur résiduelle au terme du contrat va dépendre de l’état du véhicule retourné, et le seuil de tolérance peut s’avérer bien différent d’une société à l’autre… Gare aux emprunteurs négligents…
  • La franchise à acquitter en cas de sinistre du véhicule (au tort du conducteur) peut varier aisément du simple au sextuple, il faut donc bien cerner les conducteurs et leur profil
  • La nature de la société de leasing. En général, les filiales d’organismes financiers sont moins compétitives que les filiales de concessionnaires automobiles, quoique ces dernières vous présentent parfois un financement très compétitif au détriment des conditions d’achat initiales.
  • La prise en charge de tous les frais annexes (acompte, tva …)
Newsletter

Recevez gratuitement
nos conseils et astuces par e-mail !

« Se tenir informer et comparer permet de faire des économies et de gérer efficacement ses finances personnelles. »

Vous n’aimez pas le spam ? Nous non plus ! Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement pour l’envoi de notre newsletter.

>> Plus d'informations sur le traitement de vos données <<