Aller au contenu

Comment se calcule les taux d’intérêts d’un compte épargne ?

Lorsque vous placez de l’argent sur un compte épargne, l'organisme bancaire vous paie une rémunération : ce sont les intérêts (on parle d’intérêt créditeur). Entre le taux d'intérêt de base, la prime de fidélité, la prime d'accroissement et toutes les règles qui y sont liées, on vous explique comment calculer les taux d'intérêts d'un compte épargne.

épargne: comment calculer les taux d'intérêts

Comment se calcule les taux d’intérêts d’un compte épargne

Sur la majorité des comptes d'épargnes belges, deux types d'intérêts sont perçus : un intérêt de base ainsi qu’une prime de fidélité.

  • L'intérêt de base est perçu dès le jour du dépôt d’argent sur le compte d'épargne.
  • La prime de fidélité n’est quant à elle perçue que lorsque l’argent reste intouché sur le compte d'épargne pendant une période minimum de 12 mois.
  • Anciennement il y avait aussi ce qu'on appelait la prime d'accroissement

Vous trouverez les taux les plus élevés sur les comptes épargne en les comparant !

1. Le taux d'intérêt de base d'un compte épargne ?

Un intérêt de base est perçu sur chaque montant versé sur un compte d'épargne. Cet intérêt est donc calculé chaque jour durant toute la période au cours de laquelle les fonds restent sur le compte d'épargne. Bien que certaines banques versent les intérêts de base de façon régulière, ils sont le plus souvent versés annuellement sur le compte d'épargne, en date du 1er janvier. Une fois l’année civile terminée, la banque additionne l’intérêt que vous ont rapporté vos économies chaque jour et vous verse le 1er janvier, ou en tout début d’année, la somme globale.

Bon à savoir : la banque est en droit d’adapter son offre de taux de base à tout moment, sous condition qu’elle en informe ses clients. Le nouveau taux d'intérêt ne vaut alors toutefois que sur les dépôts futurs. 

Comment sont calculés les intérêts du taux de base de mon compte d'épargne ?

Voici la formule pour calculer ce que vous rapportent les intérêts du taux de base de votre compte épargne :

Montant du capital en euros x Taux d’intérêt annuel en % x Temps de valorisation = Intérêts en euros.

Le montant du capital correspond à la somme dont vous disposez sur le compte d’épargne.

Le temps de valorisation est le temps que votre argent passe sur votre compte d’épargne.

Exemple : 1000 euros versés en date du 1er juillet sur un compte d'épargne à un taux d'intérêt de base de 0,15% / an 

Le 1er janvier de l'année qui suit, des intérêts sont perçus pour la période allant du 1er juillet au 31 décembre, soit une demi-année. La moitié du rendement de 0,15% / an est donc offert : 1000 x 0,075% = 0,75 €

2. La prime de fidélité d'un compte d'épargne ?

La prime de fidélité est uniquement perçue sur les montants qui restent sur le compte d'épargne pendant minimum 12 mois. Son taux est établi pour une période de 12 mois à compter du moment où le versement initial est effectué. Durant cette période, la banque ne peut pas changer le taux pour la somme versée. La prime de fidélité est payée chaque trimestre, en date du 1er avril, du 1er juillet, du 1er octobre et du 1er janvier. 

Bon à savoir : si la prime de fidélité est laissée sur le compte d'épargne, elle rapporte alors à son tour des intérêts.

Exemple : 1000 euros versés en date du 1er octobre sur un compte d'épargne à un taux d'intérêt de base de 0,15% / an et prime de fidélité à 0,50%

  • Le 1er janvier de l'année suivante, les intérêts de base pour la période du 1er octobre au 31 décembre sont perçus, soit ¼ d’année : 1000 x 0,0375% = 0,375 €
  • Si l’argent reste sur le compte d'épargne jusqu’au 1er octobre de l'année suivante, la prime de fidélité est alors perçue. Si elle est de 0,50%, une somme de 5 € est alors acquise le 1er octobre, mais pas encore payée. Ce montant ne sera en effet versé sur le compte d'épargne que le 1er jour du trimestre qui suit, soit le 1er janvier. 

3. La prime d'accroissement d'un compte d'épargne ?

La prime d’accroissement est un intérêt supplémentaire octroyé une seule fois, sur un montant déterminé, afin de récompenser l’épargnant pour un nouveau versement. Elle n’existe plus pour les comptes réglementés, mais peut encore subsister pour certains comptes d’épargne non réglementés.

Il faut tenir compte du précompte mobilier et des frais pour calculer un rendement net

Lors du calcul des intérêts bancaires d’un compte d'épargne, deux autres éléments doivent être pris en compte : le précompte mobilier (cf. fiscalité des comptes épargne) ainsi que les frais bancaires. 

Le précompte mobilier des comptes épargne

Si les intérêts générés sur un compte d'épargne ne dépassent pas 980 € par personne, ou 1960 € à deux pour les personnes cohabitant légales ou mariées, aucun précompte mobilier n’est à payer pour les comptes épargnes réglementés. Si ce montant d'intérêt est dépassé, 15% de précompte mobilier sera alors du sur la part supérieure à ces montants. 

Attention ! Si vous détenez plusieurs comptes d'épargne réglementés, vous devez calculer la somme des intérêts que ceux-ci génèrent. Si elle est supérieure au montant maximum exonéré d'impôts, vous devez l’indiquer sur votre déclaration d'impôts. En outre, lors du calcul des intérêts de vos comptes d'épargne, veillez à prendre en compte les éventuels comptes d'épargne de vos enfants mineurs. Leurs intérêts sont en effet additionnés à ceux de vos propres comptes d'épargne lors du calcul du seuil d'exonération fiscale. 

Les frais des comptes épargne

Afin de bien calculer ce que vous rapporte véritablement votre compte d'épargne, les éventuels frais sont également à considérer. Les organismes bancaires facturent en effet parfois des frais sur leurs comptes d'épargne tels que des frais d’assurance ou encore des frais d'envoi d’extraits ou de courrier. 

Calcul du rendement réel / intérêt net des comptes épargnes

Afin de bien choisir votre compte d'épargne, il convient de calculer le rendement réel des offres de compte. À cette fin, vous pouvez utiliser l’outil de simulation d'intérêts bancaires Mes-Finances. Si vous désirez calculer vous-même les intérêts de votre compte d'épargne, assurez-vous de prendre en compte les éléments suivants :

  • L'intérêt de base et la prime de fidélité,
  • Le précompte mobilier de 15% sur les intérêts supérieurs à 980 € par personne,
  • Les éventuels frais bancaires de votre compte d'épargne.

Quelques questions fréquemment posées par nos lecteurs :

Que vous rapporte votre compte d'épargne ?

Votre compte épargne vous rapporte l’argent touché pour l’intérêt sur compte épargne, plus la prime de fidélité. La somme dépend donc du taux d'intérêt compte épargne Belgique et du taux de votre prime de fidélité.

À quelle condition la prime de fidélité est-elle versée sur mon compte d'épargne ?

La prime de fidélité est calculée sur l’argent qui est resté plus d’un an sur votre compte. Pour la déterminer, la banque utilise le procédé LIFO qui signifie Last In First Out. Il s’agit de déterminer les versements et retraits qui comptent dans le calcul. Le LIFO est à l’avantage de l’épargnant.

Date d’opération, date de traitement, date de valeur : quelles différences ?

  • La date d’opération correspond à la date à laquelle vous avez passé un ordre de virement ou de retrait.
  • La date de traitement est celle qui correspond à la date d’enregistrement de cette opération sur votre compte bancaire. Elle peut être décalée si vous effectuez par exemple une opération en ligne, depuis votre espace personnel sur Internet ou votre application smartphone, en dehors des horaires de travail, le dimanche et les jours fériés.
  • La date de valeur est celle retenue pour comptabiliser les intérêts créditeurs que vous recevriez en cas de somme placée sur un compte d’épargne, ou du manque à gagner pour les retraits.

Je n'ai pas eu droit à ma prime de fidélité : pourquoi ?

Votre intérêt sur compte épargne vous est systématiquement versé chaque année. En revanche, pour toucher la prime de fidélité, il faut que vos versements soient effectivement restés sur une période consécutive d’un an, au jour près. Si vous retirez l’argent avant, vous n’y avez pas droit.

N'investissez que dans des produits financiers que vous comprenez

Astuces et conseils GRATUITS