X
MesFinances.be » Blog » Votre épargne est-elle malade ?

Votre épargne est-elle malade ?

La crise a fait des dégâts ! En effet, les confinements s’enchaînent sans que les magasins puissent sortir la tête de l’eau. Certains domaines comme les boîtes de nuit sont voués à rester fermés jusqu’en 2021. Néanmoins, les banques peuvent également être mises à mal puisque l’économie se retrouve ralentie, voire même bloquée. Mais pas de panique, nous allons tout vous expliquer au sein de cet article ! Prêt à en apprendre plus ? C’est par ici que ça se passe !

Taux négatif compte épargne

Une crise financière, mais une épargne protégée ?

Depuis presque un an, le coronavirus frappe de plein l’Europe. Et certains pays comme la Belgique, la France ou encore l’Allemagne sont très imputés par cette dernière crise. Il est donc difficile de savoir ce que pourrait devenir l’épargne des particuliers. Quoi qu’il en soit, bien que les banques et les entreprises financières puissent subir des faillites, tout est mis en œuvre pour que votre épargne soit parfaitement sécurisée.

De plus, il est important de préciser que lorsqu’une banque se retrouve en difficulté, ce sont d’abord les actionnaires et non les clients qui sont imputés par cela. Votre épargne, dans un premier temps, ne courra aucun risque. Néanmoins, si la situation est grave et que cela ne suffit pas, ce sont les obligataires qui peuvent en pâtir dans un second temps. Il s’agit tout simplement des personnes qui ont acheté des obligations émises par la banque lors d’un emprunt, par exemple. Ainsi, la valeur de leurs biens est souvent réduite. Dans les pires situations, cela peut également être rayé d’un coup de plume.

Comme vous pourrez le constater, votre épargne sera donc la dernière à être mise en cause lorsqu’une banque se retrouve en difficulté. Néanmoins, avec la crise sanitaire que l’on connaît aujourd’hui, cela n’est pas forcément rassurant. Mais dans l’immédiat, vous n’avez pas à vous faire de souci pour votre épargne, puisque cette dernière est protégée.

Qu’est-ce qu’un taux d’intérêt négatif ?

Il est important de savoir qu’un taux d’intérêt est de manière générale positif. En d’autres termes, celui qui emprunte devra une somme supplémentaire. Néanmoins, si l’emprunteur a un taux d’intérêt négatif, c’est lui qui reçoit une somme supplémentaire de la banque. Notons également que c’est un concept qui est contraire à ce que peuvent pratiquer les banques habituellement, mais cela existe bel et bien.

Il faut savoir que ce sont les banques centrales qui agissent sur les taux directeurs. En augmentant ce dernier, elles freinent la hausse excessive des prix et à l’inverse, pour stimuler l’économie, elles diminuent ces taux directeurs afin que l’économie redevienne plus dynamique. C’est ce qui est en train de se produire avec la crise sanitaire que l’on connaît à l’heure actuelle.

Comme vous devez certainement vous en douter, les taux négatifs sont favorables aux emprunteurs : les états, les entreprises, mais également les particuliers puisque ces derniers peuvent emprunter à moindre coût. Néanmoins, il faut tout de même prendre en compte que ces taux négatifs n’ont pas vocation à être généralisé aux dépôts bancaires des ménages. Aussi, ce sont des taux qui ne sont pas voués à durer puisqu’il s’agit tout simplement de relancer l’économie après une période difficile.

Des taux d’intérêt bas, voire même négatifs chez ING

Mais ING Belgique a décidé de mettre en place cette stratégie à cause de la crise du coronavirus. En effet, le but est tout simplement de faire des taux d’intérêt bas, voire négatif pour que l’économie puisse être relancé malgré la pandémie. Comme vous devez certainement le savoir, il n’y a pas d’impact sur les particuliers ni sur les entreprises pour la majorité des cas. En effet, moins de 1% des entreprises et moins de 0,1% des clients particuliers ont des soldes qui dépassent le seuil d’un million d’euros sur leur compte. Bien évidemment, ces taux sont majoritairement conçus pour les personnes ayant des hauts revenus ou les entreprises qui génèrent des chiffres d’affaires énormes. En d’autres termes, la grande majorité des clients d’ING ne sont pas concernés par ces taux bas, voire négatif.

Néanmoins, voilà ce que cela signifie concrètement :

  • Pour les particuliers : les personnes ayant plus d’un million d’euros sur leurs comptes d’épargnes réglementés devront tout simplement ouvrir un autre compte épargne avec le surplus. Ainsi, sur ce type de compte, le taux sera de 0%. À partir d’un million d’euros, ING Belgique aura un taux de -0,50%. Cela s’applique par compte et non par client.
  • Pour les entreprises : lorsque de très gros dépôts seront faits par des personnes morales, le taux négatif qui sera appliqué sera de 0,50% imputé sur les comptes qui présentent un solde supérieur à un million d’euros.

Ainsi, cela permettra de relever légèrement l’économie, même si c’est une situation qu’il sera difficile de retrouver d’ici quelques mois.

VERS QUELLE BANQUE SE TOURNER ?

MeDirect propose aujourd'hui jusqu'à 0,7% sur base annuelle. Cela reste maigre mais très bien payé par rapport à la concurrence. Jusqu'à 6 fois ce que propose la concurrence, tel est leur slogan !

Pourquoi les taux sont-ils si bas ?

Comme vous devez certainement le savoir, les taux chez les banques sont de plus en plus bas, à l’heure actuelle. Et pour cause, c’est une politique menée par la Banque Centrale européenne. Cela est censé stimuler de nouveau l’économie de l’Europe, comme nous avons l’évoqué au cours de cet article. Notons également que ce taux à tendance baissière l’est depuis 2014. Ainsi, l’ensemble des taux d’intérêt sur le rendement et sur l’investissement continuent tout simplement de diminuer. ING Belgique a donc décidé d’imputer l’impact de la baisse des taux d’intérêt sur une petite proportion des dépôts que pourront faire les clients.

Comme vous pouvez le constater, l’épargne n’est pas encore mise à mal à l’heure actuelle. Les banques essaient de faire en sorte de relancer l’économie afin que chaque personne puisse y trouver son compte. Notons également que les États doivent faire face à une crise sans précédent. Chaque gouvernement ne sait pas comment gérer cette dernière et la banque centrale européenne essaie de trouver des solutions tant bien que mal. Comme nous avons pu le constater avoir des taux très bas, voire négatif semble être une solution adaptée bien que cela ne touche pas forcément toutes les personnes ni toutes les entreprises.

Je partage :

Laissez un commentaire




Newsletter

Recevez gratuitement
nos conseils et astuces par e-mail !

« Se tenir informer et comparer permet de faire des économies et de gérer efficacement ses finances personnelles. »

Vous n’aimez pas le spam ? Nous non plus ! Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement pour l’envoi de notre newsletter.

>> Plus d'informations sur le traitement de vos données <<