X
Aller au contenu
MesFinances.be » Blog » L'épargne en ligne a-t-elle de l'avenir ? Interview de Tim Rooney de la banque MeDirect

L'épargne en ligne a-t-elle de l'avenir ? Interview de Tim Rooney de la banque MeDirect

Bonjour et merci pour votre participation à ce "Parole de Financier". Aujourd'hui, je suis heureux d'accueillir Tim Rooney de la banque MeDirect.

Interview Tim Rooney MeDirect

Pouvez-vous rappeler à nos internautes qui est MeDirect, quel est votre activité principale ?

MeDirect est une banque numérique en ligne, établie depuis 2014, avec la Belgique comme marché principal. Nous avons également une activité similaire sur l'île de Malte. Nous avons 55 000 clients en Belgique : une combinaison de clients ayant des comptes d'épargne chez nous mais aussi de nombreux clients qui nous confient à la fois la gestion de fonds et la gestion de portefeuille d'investissement, le tout géré par notre application de banque en ligne et de banque mobile. Ainsi, notre activité principale est la gestion des dépôts et de l'épargne et des actifs sous gestion.

Nous avons également une activité hypothécaire aux Pays-Bas, où nous investissons dans des prêts hypothécaires NHG. Il s'agit d'un prêt hypothécaire destiné principalement aux primo-accédants et garanti par l'État, ce qui est un produit exclusivement proposé aux Pays-Bas. Nous allons continuer à nous développer dans ce secteur et nous espérons une présence sur le marché hypothécaire belge dans le courant de l'année.

Fondamentalement, vous avez 2 types de produits, l'épargne et l'investissement. En termes d'investissement, considérez-vous MeDirect comme un banquier privé ou une banque d'investissement en ligne ?

MeDirect n'offre pas de service de banque privée à ses clients. Nous proposons un certain nombre de produits d'investissement, notamment des obligations, des fonds, des ETF et des actions, ainsi que la gestion de portefeuille en ligne. Notre objectif est de rendre les investissements simples, pratiques et confortables, et de donner au client le contrôle de ses propres décisions d'investissement. Bien entendu, nous sommes là pour guider le client lorsqu'il a besoin d'aide.

En matière d'épargne, comment parvenez-vous à offrir des taux plus élevés que vos concurrents en matière d'épargne ? Si l'on prend le cas d'ING, elle est la première à avoir introduit un taux négatif en Belgique.

Nos taux d'intérêt sont compétitifs parce que nous voulons attirer de nouveaux clients et nous souhaitons fidéliser nos clients existants. Nos taux sont parmi les plus attractifs du marché. Principalement parce que nous avons des coûts opérationnels nettement inférieurs à ceux de nos concurrents et que nous sommes en mesure de répercuter cet avantage sur nos clients en offrant des taux d'intérêt attractifs.
Nous n'avons pas l'intention de suivre la structure tarifaire des quatre principales grandes banques et nous n'avons certainement pas l'intention d'introduire des taux d'épargne négatifs en Belgique comme certains de nos concurrents.

Le compte d'épargne est un produit qui répond aux besoins des Belges qui sont de gros épargnants ! Est-ce votre produit principal ou est-ce que le nouveau client vous contacte majoritairement pour la partie investissement ?

En effet, nous encourageons les clients belges à utiliser leur compte d'épargne MeDirect pour les dépôts afin d'épargner pour les mauvais jours. Nous tenons également à encourager nos clients qui veulent et peuvent faire des investissements financiers dans des ETF, des obligations, des fonds communs de placement, à visiter notre site web et à envisager un autre aspect de l'investissement.

Nous encourageons également nos clients à explorer les possibilités de produits que nous leur offrons sous forme numérique et à utiliser nos outils pour effectuer des opérations bancaires, en particulier notre plateforme de banque en ligne et notre application mobile, afin qu'ils puissent investir pour leur avenir.

Parole de Financier

Aujourd'hui, vous vendez des fonds gérés par d'autres sociétés, envisagez-vous d'avoir votre propre fonds ? La stratégie consiste-t-elle à privilégier des partenaires afin de rester neutre dans les recommandations ?

Nous proposons des fonds de certaines des plus grandes sociétés et maisons de fonds du monde. C'est notre modèle préféré. Nous n'avons pas l'intention de développer nos fonds propres à ce stade, peut-être à l'avenir, mais cela ne fait pas partie de notre plan à court terme.
Nous disposons d'un panel de fournisseurs de produits de certains des plus grands noms du monde et nous sommes fiers de les représenter et de proposer leurs produits en toute confiance et dans le respect des règles.

Quelle est la position éthique de MeDirect ? Le client peut-il choisir un "investissement vert", un "investissement moralement propre" ?

MeDirect est un fournisseur de produits éthiques. Nous sommes également très soucieux de soutenir les produits d'investissement vert et nous travaillons de plus en plus avec nos fournisseurs de produits pour améliorer la durabilité des produits qu'ils proposent.

Notre objectif est de partager des nouvelles passionnantes pour le marché belge plus tard cette année en ce qui concerne la mise en œuvre de produits de fonds ESG.

Quels sont vos principaux concurrents ?

Le marché belge est un marché très concurrentiel, tant pour les services bancaires en ligne que pour les services bancaires numériques. Toutes les grandes banques sont nos concurrentes sur le plan des dépôts.

En ce qui concerne le secteur des investissements numériques, Keytrade et BinckBank sont des concurrents importants pour nous dans le secteur en ligne.

Cependant, nous préférons nous considérer comme une position unique sur le marché, car nous sommes entièrement numériques. C'est ainsi que nous avons l'intention de continuer à développer notre USP pour le marché belge.

Comment voyez-vous l'évolution du marché des Fintech dans les 5 à 10 prochaines années ?

Il ne fait aucun doute que le marché des fintechs continuera d'innover avec de nouvelles initiatives qui sont attrayantes pour les clients sur une base B2C mais aussi en fournissant des solutions sur une base B2B qui peuvent être mises en œuvre et adoptées par les banques établies pour améliorer le service qu'elles offrent aux clients sur le marché belge.

Un domaine qui, à mon avis, est sous-développé sur le marché belge, est la fourniture de services bancaires en ligne aux PME et aux indépendants, et je suis sûr que nous verrons de nouveaux entrants dans ce secteur au cours de la période à venir.

Je pense que nous assisterons à une nouvelle évolution dans le domaine des paiements numérisés, y compris peut-être les monnaies numériques. Je vois que le secteur des Fintechs deviendra encore plus important pour le marché belge et européen dans les 5 à 10 prochaines années. Certaines de ces entreprises vont se développer pour rivaliser avec certaines des banques belges les plus établies. 

Pour en savoir plus sur la banque MeDirect

Quelle est la position de la Belgique par rapport à ses voisins en termes d'investissements en ligne ? Quels sont les prochains projets de développement de MeDirect pour les années à venir ?

La Belgique est un pays progressiste en matière de banque numérique et se situe dans la ligne de la plupart de nos voisins européens. Les grandes banques belges encouragent toutes leurs clients à se convertir à la banque en ligne et à développer des fonctionnalités très attrayantes sur les applications mobiles pour permettre aux clients d'effectuer leurs opérations bancaires à leur convenance et à leur guise et par cette occasion les inciter à effectuer eux-mêmes de nombreuses tâches bancaires par le biais des canaux en ligne et numériques.

Pour MeDirect, nous sommes une banque relativement nouvelle et nous sommes présents sur le marché belge depuis 7 ou 8 ans. Notre stratégie est de renforcer et de développer notre franchise en continuant à attirer les clients pour nos produits d'épargne et en encourageant nos clients à explorer notre technologie numérique de banque mobile, qui est parmi les meilleures du marché, et nous continuerons à investir dans de nouvelles améliorations de notre application.

Nous espérons également pouvoir offrir des prêts hypothécaires à nos clients belges prochainement, idéalement avant la fin de 2021. Nous continuerons également à développer des propositions de produits attrayantes, notamment des produits d'assurance et des produits liés aux pensions, dans un avenir proche.

Je partage :

Propositions pour continuer votre lecture:

Laissez un commentaire




Comparaison compte épargne