X
Aller au contenu
MesFinances.be » Blog » Utiliser son épargne pour financer les start-up de demain

Utiliser son épargne pour financer les start-up de demain

Investir dans une start-up peut être une bonne affaire pour les investisseurs ou pour toute personne disposant d'une épargne. Une start-up a généralement besoin de moyens financiers pour assurer son développement. Si vous êtes dans le second cas, plusieurs options sont possibles pour investir dans une jeune entreprise prometteuse.

Utiliser son épargne pour financer les start-up de demain

Pourquoi faut-il investir dans une start-up ?

Une start-up est une jeune entreprise a un fort potentiel. La réussite d'une telle entreprise naissante n'est pas forcément évidente. Certaines réussiront à devenir bancables et se feront racheter. D'autres vont disparaître par manque de moyens ou par absence d'un business plan solide. Raison pour laquelle nombre de personnes rechignent à investir leur argent pour faire évoluer ces structures.

Toutefois, les start-ups jouent un rôle important dans la création d'emplois. Ainsi, en investissant votre épargne sur une start-up qui est en pleine croissance, vous misez sur le dynamisme de ses futurs leaders. Aussi, investir dans une start-up qui travaille dans un domaine d'activité que vous maîtrisez est une bonne initiative. Cela peut vous permettre d'être plus impliqué et de réaliser plus de bénéfices.

De plus, les start-ups utilisent beaucoup plus la digitalisation que les entreprises traditionnelles. Elles sont généralement vues comme des moteurs de croissance et la fiscalité en France est favorable à leur évolution. Elles bénéficient, en plus des exonérations et de crédits d'impôts, d'innovations diverses.

Par ailleurs, les entreprises d'aujourd'hui assurent difficilement le recrutement de nouveaux talents. Pendant ce temps, les start-ups continuent leur croissance et n'ont aucune peine à accueillir dans leurs équipes de jeunes diplômés. Il est alors judicieux de s'engager pour une start-up qui ne cesse de créer des emplois. Par conséquent, investir ses économies dans une start-up est aussi un acte citoyen. Sans oublier que de jour en jour, les structures et mesures étatiques travaillent à accroître la compétitivité et le développement des start-ups.

Les différentes plateformes pour investir dans une startup.

Il existe différentes manières d'investir dans une entreprise. Les jeunes boîtes peuvent être accompagnées par votre épargne et par les investisseurs de diverses manières :

  • le crowdfunding,
  • les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation ou FCPI ;
  • les Fonds d’Investissement de Proximité ou FIP ;
  • le mandat de gestion ;
  • le PEA-PME.

Le Crowdfunding

Il existe de nombreuses plateformes de crowdfunding qui aident les start-ups. Le crowdfunding permet à ces entreprises de recevoir des aides financières provenant de plusieurs investisseurs à travers le monde. Ces derniers deviendront des prêteurs, des actionnaires ou des donateurs. On peut diviser le crowdfunding en trois catégories : le financement participatif, le crowlending et le crowdfunding obligatoire.

Le crowdfunding classique ou financement participatif est une sorte de don. Le financement sera fait sans contrepartie. Le crowlending peut être assimilé à un prêt. L'argent prêté sera remboursé avec des intérêts. Le crowdfunding obligataire donne la possibilité aux investisseurs de devenir des actionnaires. Ce type de financement peut être bénéfique pour la start-up et pour l'investisseur. Précisons encore une fois que la réussite de la start-up n'est pas forcément assurée à 100% : tout investissement comporte des risques.

Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation

Il s'agit de capitaux investis par des porteurs de titres. Leur gestion est effectuée par des sociétés indépendantes chargées de définir les objectifs et la stratégie du fonds. L'inscription sur ces fonds est ouverte pour une année.

Les Fonds d’Investissement de Proximité

Le FIP est un placement. Les fonds de ce placement sont réservés au financement des PME. Il a été créé en 2003 pour soutenir financièrement les petites entreprises. Le FIP permet aux souscripteurs de parts de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu.

Le mandat de gestion

Le mandat de gestion permet d'investir dans les bonnes start-ups. Un mandataire sera chargé de choisir les meilleures options d'investissement pour vous. Cette méthode peut coûter cher avec de nombreux frais à payer.

Le PEA-PME

Il est possible de passer par un PEA-PME pour investir dans une start-up. C'est d'ailleurs l'un des moyens les plus utilisés par les Français.

Je partage :

Propositions pour continuer votre lecture:

Laissez un commentaire