Aller au contenu

Quelle somme devriez-vous avoir épargné à 30, 40 et 50 ans ?

La nécessité de faire des économies n’est évidemment plus à démontrer. Cela étant dit, le montant exact que vous devriez avoir épargné en fonction de votre âge n’est que trop peu souvent abordé. Avec Mes-Finances et grâce à la méthode Greene, découvrez quelle somme vous devriez avoir épargné à 30, 40 et 50 ans ainsi qu'à chacune des périodes de votre vie ! 

QUELLE SOMME DEVRIEZ-VOUS AVOIR ÉPARGNÉ À 30, 40 ET 50 ANS ?

Quelle somme devriez-vous avoir épargné à 30, 40 et 50 ans ?

Cette question, c’est celle que s’est longuement posée Kimmie Greene, un économiste. Son objectif : définir quel montant avoir sur son compte épargne à différentes périodes de sa vie en vue de pouvoir vivre confortablement et de pouvoir pallier à tout éventuel imprévus financier jusqu’au jour de la retraite.

À cette fin, il a développé une formule simple qui prend deux facteurs en considération :

  • L'âge de l’individu,
  • Son salaire annuel.

Par la combinaison de ces deux facteurs, la formule peut vous permettre de calculer le montant idéal que vous devriez avoir épargné selon votre tranche d'âge. Une information dont le but est de vous donner un objectif clair en vue de réguler votre épargne au mieux.

Quels sont les résultats de la méthode Green ? 

Grâce à la méthode Green, vous pouvez facilement calculer la somme que vous devriez avoir épargner à 30, 40 ou encore 50 ans de façon simple et rapide en vous référant au tableau ci-dessous :

Âge

Montant ideal déjà épargné

20 ans

25 % de votre salaire annuel net

30 ans

100 % de votre salaire annuel net

35 ans

2 fois votre salaire annuel net

40 ans

3 fois votre salaire annuel net

45 ans

4 fois votre salaire annuel net

50 ans

5 fois votre salaire annuel net

55 ans 

6 fois votre salaire annuel net

60 ans

7 fois votre salaire annuel net

65 ans (âge approximatif de la retraite)

8 fois votre salaire annuel net

Des objectifs véritablement atteignables ?

Si ces chiffres vous dépriment, l'économiste Kimmie Greene rappelle qu’ils ne représentent qu’une ligne directrice. Tout le monde n'étant malheureusement pas égal face aux différents coûts de la vie, certaines personnes ne peuvent en effet se permettre d'épargner autant que d’autres. Ce qui importe est dès lors de se référer à ces valeurs et de tenter de s’en rapprocher au mieux, sans pour autant se déprécier le cas échéant.

Si vous estimez être loin du compte, vous pouvez commencer à épargner dès aujourd’hui. En effet, si vous commencez à mettre des fonds de côté a 25 ans, avoir épargné 100 % de votre salaire annuel à 30 ans sera une mission bien plus difficile à atteindre que si vous aviez commencé 5 ans plus tôt. Il convient donc de commencer à épargner au plus tôt mais également de prioriser vos dépenses et de ne toucher à votre épargne qu’en cas de dernier recours. 

Sponsorisé

Un contexte général de moins en moins propice à l'épargne

Selon une étude menée par STATBEL, en 2020, les dépenses annuelles d’un ménage belge ont été estimées à 35.209 €. Mais avec l’inflation qui avait déjà atteint 8,97% au mois de mai (le niveau le plus important jamais enregistré en Belgique depuis près de 40 ans), le coût de la vie ne cesse d’augmenter. Selon Bruno Colmant, enseignant universitaire, financier, fiscaliste et économiste, un coût de la vie supplémentaire de 500 à 600 € est à envisager pour les ménages moyens. Une somme qui comprend la hausse des prix alimentaires, l’augmentation des prix de l'énergie de même que l’indexation des loyers qui pourrait bientôt atteindre 10 % du salaire des individus les moins favorisés.

Je partage :

Laissez un commentaire




Autres articles de la catégorie "Epargner"

Faites le plein d'informations :