X
Aller au contenu
MesFinances.be » Blog » Prêt personnel sans justificatif en Belgique : devez-vous indiquer comment sera utilisé l'argent ?

Prêt personnel sans justificatif en Belgique : devez-vous indiquer comment sera utilisé l'argent ?

En Belgique, il est possible de contracter un prêt personnel sans justificatif, allant jusqu’à 100 000 ou 150 000 €, selon les organismes. Vous ne devez cependant pas vous méprendre sur le terme « sans justificatif ». Voici les explications.

prêt personnel sans justificatif

Que sont les justificatifs dans le terme « prêt personnel sans justificatif » ?

Les justificatifs qui sont évoqués dans la formule « prêt personnel sans justificatif » concernent les pièces qui correspondent à l’utilisation que vous comptez faire de l’argent emprunté. Avec ce type de prêt, vous êtes libre de disposer de la somme comme vous l’entendez.

C’est pour cette raison que l’on appelle ce type d’emprunt « prêt non affecté ». L’argent peut être consacré à une seule utilisation ou à plusieurs, sans que la banque ou l’organisme financier auprès duquel vous avez contracté le prêt n’ait son mot à dire.

Lorsque vous passez par un prêt affecté, vous devez fournir des justificatifs qui sont sous forme de devis ou de factures. Ils permettent à votre créancier de vérifier que vous avez bien utilisé l’argent pour la raison pour laquelle vous vous étiez engagé. C’est le cas en Belgique pour un crédit auto ou un crédit travaux par exemple.

En contrepartie d’un prêt personnel sans justificatif, le taux est souvent plus élevé que lorsque la banque a un droit de regard sur l’utilisation que vous faites de l’argent emprunté.

Les justificatifs nécessaires pour que la banque accepte le prêt

Il ne faut pas confondre avec les justificatifs que la banque vous réclame, quel que soit le type d’emprunt que vous sollicitez. Il s’agit dans ce cas de justificatifs d’identité et de domicile, ainsi que des pièces faisant état des ressources financières dont vous disposez.

La banque doit en effet s’assurer que vous êtes bien qui vous prétendez être pour que l’argent ne puisse être détourné sous une identité fictive. Elle doit aussi vérifier que vous serez en mesure de la rembourser et que, pour cela, vos revenus sont suffisants.  

L’organisme prêteur va aussi vérifier que vous ne figurez pas sur la liste noire des mauvais payeurs de la BNB, la Banque Nationale Belge. Le cas échéant, votre prêt personnel sans justificatif sera refusé.

Si vous êtes fiché, vous devez commencer par rembourser vos dettes avant de contracter un crédit. Vous pouvez également solliciter un prêt hypothécaire. Dans ce cas, la banque sait qu’elle dispose du bien mis en hypothèque pour se rembourser, dans l’hypothèse où vous cessez d’acquitter vos mensualités.

Meilleurs taux pour 12 000 € sur 42 mois

Comment contracter un prêt personnel sans justificatif

Pour contracter un prêt personnel sans justificatif en Belgique, il est mieux de vous adresser à plusieurs banques pour comparer les taux d’intérêts qu’elles proposent. Le plus simple est de passer par notre comparateur de prêt personnel sans justificatif qui vous indique instantanément l’offre la plus intéressante du marché.

Pour l’utiliser, il vous faut renseigner le montant que vous souhaitez emprunter. Vous jouez ensuite avec le curseur de la durée, ce qui vous permet de moduler la mensualité et l’ajuster en fonction de vos capacités financières.

Une fois que vous avez sélectionné l’offre la plus intéressante, vous suivez le lien qui vous transfère sur le site de la banque et introduisez votre demande.

Je partage :

Propositions pour continuer votre lecture:

Laissez un commentaire