X
MesFinances.be » Blog » Les étapes d'un achat immobilier

Les étapes d'un achat immobilier

Tout savoir sur les prêt hypothécaire !

Il n'y a pas de secret pour trouver le meilleur taux, il faut comparer !

Plusieurs étapes sont nécessaires à l'acquisition de votre futur bien immobilier. Que ce soit l'estimation du budget, du prêt ou la recherche d'un notaire, respecter chacun d'entre elle est primordial. Ci-dessous se trouvent toutes les étapes à connaître pour réaliser votre premier achat immobilier ! 

1. Définissez méticuleusement votre projet.

La première étape et la plus importante. Avant tout, il faut définir clairement votre projet. Quel type de bien souhaitez-vous acheter ? Une maison, un appartement, avec un jardin, une grande terrasse ? Et quand est-il du nombre de chambres ? Il faut aussi choisir le secteur, peut-être la ville, la campagne, un quartier résidentiel, un logement proche écoles, collèges ?  Et enfin, souhaitez-vous investir dans du neuf ou de l’ancien ?  Autant de caractéristiques qu’il faut définir en amont, afin de rechercher le bien qui répond le mieux à vos exigences.

maison dans la première étape de l'achat immobilier

2. Evaluez le budget que vous pouvez allouer à cet investissement

Une fois ces critères définis, la deuxième étape pour effectuer son premier achat immobilier est d'évaluer le budget dont vous disposez. Votre budget est composé de deux variantes. D'abord, votre apport personnel éventuel, puis le montant de l‘emprunt que vous pourrez souscrire en fonction de vos revenus. L’apport personnel constitue l’ensemble des fonds propres à votre disposition pour diminuer le montant de l’emprunt. Plus votre apport personnel sera grand, moins vous aurez à payer de frais d’intérêts. Ensuite, il faut vous demander quelle somme d’argent vous pouvez emprunter.

Pour vous financer, plusieurs types de prêts sont à votre disposition. Les prêts garantis par le gouvernement, les prêts sur valeur domiciliaire, le prêt hypothécaire et le peer to peer. L’évaluation du montant du crédit immobilier est fonction de la durée de l’emprunt, et de vos revenus nets. L’emprunt se rembourse sur une durée allant de 10 à 25 ans, en fonction de votre âge. Si vous voulez en savoir plus sur les conditions d’emprunts hypothécaires en Belgique en 2020, c’est ici.

Votre revenu constitue la variable principale dans la souscription d’un emprunt. En effet, le revenu net mensuel détermine votre capacité de remboursement chaque mois. Vous pouvez calculer votre capacité d’emprunt sur de nombreux simulateurs en ligne. N’oubliez pas de vérifier que vous ne remboursez pas d’autres emprunts, qui viendraient en déduction de votre capacité de remboursement.   

Des frais de notaire (entre 10 et 12%) s’ajoute au montant de l’achat immobilier. Si votre bien immobilier vaut 100000 €, il vous coûtera environ 107000 € en additionnant ces frais. 

Voilà donc la deuxième étape d'un achat immobilier : estimer son budget.

3. Recherchez un bien immobilier à acheter en fonction de votre budget 

Une fois votre budget établi, vous pouvez commencer à chercher les biens qui correspondent à vos critères. Tous les biens à vendre sont en ligne. Les agences immobilières et les vendeurs particuliers publient leurs biens immobiliers sur des sites dédiés tel que Immobrussels.be, ImmoVlan.be, Immoweb.be, zimmo.be et encore bien d'autres. Ainsi, vous pouvez vous forgez une idée générale de l’ensemble des biens immobiliers à vendre par région, prix, caractéristiques, M2 entre autre.

C’est donc le moment de choisir votre bien. Pour cela, n’hésitez pas à visiter plusieurs logements. Effectivement, c’est souvent le vendeur qui fixe arbitrairement le prix de vente. Le rapport qualité-prix peut donc varier d’un logement à un autre. Il est fréquent de trouver, au même prix, des biens qui n’ont sensiblement pas tout à fait la même valeur.  Cette deuxième étape de l'achat immobilier est primordiale si vous voulez optimiser vos chances d'obtenir un bien qui vous convient.

Dès que vous avez trouvé le bien qui correspond à vos attentes, vérifiez son état général. En outre, estimez le montant éventuels des travaux à réaliser. Si besoin, faîtes appel à un professionnel. Une fois les estimations terminées, vous n’avez plus qu’à faire une offre de prix au particulier, ou à l’agence immobilière.

4. Signature du compromis de vente chez un notaire 

Si l’offre de prix a été validée par le vendeur, il est temps de passer à la quatrième étape de l'achat immobilier - préparer l’avant contrat - souvent nommé compromis de vente ou promesse de vente. Il faut donc faire appel à un notaire, qui se charge de la rédaction du compromis, et rentre en relation directe avec le notaire du vendeur. Vous avez la possibilité de solliciter ce dernier si vous ne connaissez pas d’autre notaire. Toutefois, il est plus opportun de choisir un notaire qui défendra au mieux vos intérêts. Donc autre que celui du vendeur !

L’avant contrat détaille l’état civil de l’acheteur et du vendeur, toutes les caractéristiques du bien, ainsi que les modalités de paiement. Ces dernières font référence aux moyens de paiements que vous avez choisi d’employer via votre fond propre et l’emprunt. Également, le contrat stipule le délai qui vous est octroyé pour contracter et signer une offre de prêt. La signature de l’acte définitif est conditionnée à l’obtention du prêt mentionnée dans l’avant contrat.

Ensuite, le ou les notaires chargé(s) de la vente réunissent les deux parties lors d’un rendez-vous de signature de l’avant contrat. Lors de ce rendez-vous, il est généralement demandé à l’acheteur de verser un acompte de 5% du montant du prix d’acquisition. Ce montant vient en déduction du prix final. Il n’est pas obligatoire, mais il est courant de verser entre 5000€ et 10.000 € d’acompte.

Le délai de rétractation : après avoir signé le compromis de vente (ou avant contrat), l’acquéreur à droit à un délai de rétractation de 10 jours. Celui-ci commence à compter du lendemain de réception de l’avant contrat par lettre recommandée. Le vendeur, lui, ne peut plus se rétracter.

compromis de vente immobilier chez un notaire

5. La recherche du financement et l’accord de principe 

Une fois l’avant-contrat signé, il vous faut maintenant rechercher les meilleures offres de prêt. Pour comparer les taux, faîtes appel à un comparateur de prêts hypothécaires en ligne. Vous avez tout intérêt à consulter plusieurs établissements bancaires, afin d’obtenir le taux le plus avantageux. Aussi, toutes les banques n’offrent pas les mêmes conditions (taux de l’emprunt, frais de dossier, taux des assurances obligatoires...). Tâchez de les prendre en compte. Enfin, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence ! Une fois votre contrat d’emprunt signé, il sera envoyé au notaire afin de préparer l’acte de vente définitif. La cinquième étape de l'achat immobilier est terminée !

6.  L’acte de vente définitif

Tout est en ordre, vous avez signé votre offre de prêt et le ou les notaires ont établi l’acte de vente définitif. Il est temps d'entrer dans la dernière étape de l'achat immobilier. Vous participez de fait à un rendez-vous de signature, au cours duquel le vendeur vous remet les clefs de votre futur logement. Il aura reçu préalablement le paiement du prix total du bien, déduction faîte de l’acompte versé.

Vous êtes désormais l’heureux propriétaire de votre nouveau logement !

Je partage :

Laissez un commentaire




Prêt Hypothécaire

Comparez les banques Obtenez LE meilleur taux !
GRATUIT
Newsletter

Recevez gratuitement
nos conseils et astuces par e-mail !

« Se tenir informer et comparer permet de faire des économies et de gérer efficacement ses finances personnelles. »

Vous n’aimez pas le spam ? Nous non plus ! Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement pour l’envoi de notre newsletter.

>> Plus d'informations sur le traitement de vos données <<