Aller au contenu

Le prêt travaux pour locataire est-il possible ?

Tous les biens immobiliers ont, un jour ou l’autre, besoin d'être rénovés. Si certains prêts sont réservés aux propriétaires, le prêt travaux pour locataire est possible, sous condition d’obtenir l’accord du propriétaire de réaliser les rénovations. Découvrez-en plus sur les prêts travaux accessibles aux locataires ainsi que les conditions pour pouvoir en bénéficier.

Le prêt travaux pour locataire est-il possible ?

Le prêt travaux pour locataire : ce qu’il faut savoir 

Si vous êtes locataire, contracter un prêt travaux est tout à fait possible. Cela étant dit, vous devez commencer par vous assurer d’avoir l’autorisation de transformer le bien que vous louez. Pour ce faire, il vous faudra : 

  • Présenter un certificat de domicile émis dans les 3 derniers mois.
  • Obtenir l’accord de votre propriétaire pour réaliser les travaux.

Ces pièces justificatives vous seront généralement demandées par l’institution financière auprès de laquelle vous désirez contracter un prêt travaux locataire. 

Obtenir l’accord du propriétaire : une étape essentielle

Il est impératif d'obtenir l’accord de votre propriétaire avant d'entreprendre des travaux. Soyez attentif, car il est probable qu'une clause relative aux travaux figure dans votre contrat de location. En général, cette clause stipule que votre propriétaire doit être informé de tout projet de travaux et doit donner son accord. Si vous négligez d'informer votre propriétaire, vous vous exposez à :

  • La nécessité de remettre le logement en état à vos frais.
  • Le risque de ne pas être indemnisé pour les coûts des travaux.
  • Un litige pouvant entraîner des poursuites judiciaires.

La meilleure approche pour éviter de telles conséquences est donc d'obtenir l'accord formel de votre propriétaire.

Quels sont les prêts travaux accessibles en tant que locataire ?

En tant que locataire, il existe plusieurs solutions de prêts travaux afin de financer vos rénovations :

1. Le prêt travaux

Le prêt travaux vous permet d’emprunter le montant nécessaire pour rénover votre logement. Comme il s’agit d’un crédit affecté, vous êtes dans l’obligation de fournir des factures et des devis afin de justifier de l’utilisation de la somme prêtée.

2. Le prêt vert "bancaire"

Le prêt vert bancaire, ou crédit énergie, vous permet d’emprunter des fonds à un taux avantageux pour le financement de travaux de performance énergétique.

3. Le prêt vert "social"

Les 3 Régions proposent, notamment sous conditions de revenus, des prêts verts sociaux 0 % pour la réalisation de travaux de performance énergétique. Il s’agit du :

Les solutions de prêt travaux pour locataire en résumé

Prêts travaux accessibles pour
les locataires et propriétaires

Prêts travaux réservés aux propriétaires

Prêt travaux

Crédit hypothécaire

Prêt vert bancaire

Reprise d’encours

Prêt vert social

 

Bon à savoir: les taux seront identiques que vous soyez locataires ou propriétaires.

Prêt? Il ne vous reste plus qu'à comparer les prêts travaux !

Si vous êtes décidés et que vous remplissez toutes les conditions pour pouvoir faire des travaux en tant que locataire alors regarder les offres du marché. Ci-dessous deux tableaux de comparaison, l'un pour un prêt classique, l'autre pour un prêt locataire, plus avantageux.

Sélection de 3 prêts travaux classiques
7.500€ à rembourser en 36 mois

Sélection de 3 prêts travaux verts
7.500€ à rembourser en 36 mois

Je partage :

Laissez un commentaire




Autres articles de la catégorie "Prêt logement"