Aller au contenu

Le prêt personnel est-il déductible des impôts ?

Le prêt personnel, dont l’appellation légale n’est autre que “prêt à tempérament”, est un contrat de crédit qui vous permet de disposer d’un certain montant à rembourser sur une période déterminée en vue de financer vos projets personnels. Le remboursement d'un tel prêt s'effectue par des paiements fixes et périodiques, incluant une partie du montant prêté majoré d’intérêts. Selon le type de prêt, l'argent peut être utilisé pour un bien ou un service spécifique (crédit affecté) ou pour toute autre dépense qui ne doit pas être justifiée (crédit non affecté). Il est possible, en fonction de la raison de votre emprunt, de bénéficier d'une déduction fiscale sur les intérêts d'un prêt personnel affecté.

Le prêt personnel est-il déductible des impôts ?

Le prêt personnel affecté à la rénovation

Avant de commencer toute rénovation chez vous, il est judicieux de vérifier si vous êtes éligible à des avantages fiscaux ou à une prime de rénovation. Si vous avez besoin d'un financement pour vos travaux, le prêt rénovation peut être une option intéressante, à condition que vous fournissiez des factures ou des devis. Le taux d'intérêt d'un tel prêt reste fixe tout au long de la période de remboursement.

Cependant, il convient de noter que les avantages fiscaux autrefois disponibles pour les prêts personnels destinés à la rénovation en Région flamande et en Région Bruxelloise ont été supprimés, tout comme ceux liés aux travaux d'économie d'énergie. Heureusement, la Région flamande offre maintenant des avantages pour les prêts hypothécaires destinés à la rénovation énergétique.

Il est important de noter que le taux d'intérêt pour un prêt rénovation est généralement plus élevé que celui d'un prêt hypothécaire. En effet, le prêt hypothécaire est garanti par le bien immobilier concerné, ce qui offre une certaine sécurité à la banque et donc des taux plus avantageux.

Comment le montant fiscalement déductible d’un prêt travaux est-il calculé ?

Si vous réalisez des travaux de rénovation sur une habitation secondaire ou un immeuble locatif plutôt que votre résidence principale, les intérêts de votre prêt peuvent être fiscalement déductibles. Le montant de cette déduction fiscale dépendra de plusieurs facteurs, tels que notamment : 

  • Les plafonds de revenus, 
  • Le coût maximum des travaux, 
  • La nature des travaux effectués. 

Bon à savoir : pour en savoir plus sur ces plafonds et sur les démarches à suivre pour bénéficier de cette déduction, vous pouvez contacter le Service Public Fédéral des finances.

En outre, la déduction fiscale pour les intérêts de votre prêt est limitée au montant total de vos revenus immobiliers déclarés. En utilisant un emprunt pour financer les travaux, vous pouvez donc réduire l'impact fiscal des biens immobiliers dont vous êtes propriétaire. Les revenus immobiliers proviennent des maisons, appartements ou terrains que vous possédez, et sont déterminés sur la base du Revenu Cadastral (RC) ou des loyers effectivement perçus. Plus exactement : 

  • Si vous louez un bien à une personne physique qui ne l'utilise pas à des fins professionnelles OU si vous ne le louez pas du tout, l'impôt sera calculé sur la base de la valeur cadastrale indexée et majorée de 40 %.
  • Si vous louez un bien à un particulier qui l'utilise à des fins professionnelles OU si vous le louez à une personne morale, l'impôt sera calculé sur la base des loyers effectivement perçus, déduction faite d'un forfait de charges de 40 %.
  • Si vos biens à l'étranger ne sont pas loués, l'impôt sera calculé sur la base de leur valeur locative brute. En revanche, s'ils sont loués, l'impôt sera calculé sur la base des loyers effectivement perçus.

L’ensemble de ces loyers et/ou RC forment vos revenus immobiliers. Il est possible de déduire de ce montant total les intérêts d’un prêt que vous avez contracté pour l'achat, la rénovation ou la construction de ces biens immobiliers. En outre, si vous avez effectué des travaux d'isolation de toiture avec l'aide d'un entrepreneur en Région Wallonne, vous pourriez bénéficier d'une réduction d'impôt pouvant atteindre 30 % des dépenses réellement engagées.

Vous désirez en savoir plus ? Découvrez en détails quel avantage fiscal pour vos travaux peut vous être octroyé !

Le prêt personnel affecté auto 

Il est possible de financer l'achat d'une voiture, qu'elle soit neuve ou d'occasion, à l'aide d'un prêt auto. Pour les prêteurs, une voiture neuve correspond généralement à un véhicule âgé de 0 à 2 ans (ou 3 ans pour certains), tandis qu'une voiture d'occasion est une voiture ayant déjà circulé sur la voie publique. Cependant, il est important de noter que si vous souhaitez financer l'achat d'une voiture d'occasion de moins de 2 ans, vous pourrez bénéficier des mêmes conditions que pour une voiture neuve.

Le remboursement du prêt auto est effectué via des mensualités qui incluent une partie du capital emprunté ainsi que les intérêts associés. Si vous optez pour la déduction des frais professionnels réels, vous pouvez alors déduire intégralement les intérêts liés à l'utilisation professionnelle de votre véhicule.

Je partage :

Laissez un commentaire




Autres articles de la catégorie "Prêt à tempérament"