X
MesFinances.be » Blog » Le Belge emprunte davantage pour acheter une voiture

Le Belge emprunte davantage pour acheter une voiture

Avec des taux toujours plus favorables pour les crédits automobiles, les Belges ont pris l’habitude d’emprunter pour l’achat de leur véhicule, plutôt que de sacrifier leur épargne.

le belge emprunte pour acheter une voiture - titre

Des taux très bas

Les taux d’emprunts pour les voitures neuves ne cessent de baisser. Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) peut descendre en dessous de 1,5 %, ce qui pousse les Belges à acheter à crédit. En revanche, ils sont un peu moins avantageux pour les véhicules d’occasion, notamment lorsqu’ils ont plus de 2 ans.

Depuis 2013, l’Union Pro­fes­sion­nelle du Cré­dit a constaté une progression de 14 % des crédits automobiles pour les véhicules neufs et de 13 % pour les voitures d’occasion. Par ailleurs, les montants empruntés sont de plus en plus élevés.

Pour les ménages qui peuvent se le permettre, il est plus intéressant d’emprunter avec un taux bas, que de payer comptant un véhicule en utilisant son épargne. Celle-ci s’avère en effet plus rémunératrice, si bien placée,  que les intérêts qu’ils paient pour leur crédit. D’autre part, il faut aussi déduire fiscalement une partie des intérêts.

La déductibilité des intérêts

Pour vos déplacements professionnels, vous pouvez déduire de vos revenus certains frais, forfaitaires ou réels. Ils sont limités pour votre usage personnel et peuvent être intégraux pour l’usage professionnel. Dans ce cas, vous devez faire la distinction entre le capital remboursé et les intérêts qui sont les seuls à bénéficier de cet avantage fiscal.

Vos déplacements entre votre domicile et votre lieu de travail déclarés en frais réels sont forfaitaires, à raison de 15 cents par kilomètre. Vous pou­vez ajou­ter la par­tie des in­té­rêts qui porte sur l’usage pro­fes­sion­nel de votre voi­ture mais cette question est à voir avec votre fiscaliste.

Pour vos déplacements professionnels, vous appliquez un pourcentage sur vos frais réels d’amor­tis­se­ment, as­su­rance, taxe, ga­rage, en­tre­tien, lavage, par­king, etc. Le taux dépend de votre type de véhicule.

Emprunter à la banque ou au concessionnaire ?

Les concessionnaires proposent des crédits à 0 %, mais attention, ils sont assortis de conditions et parfois de faux frais. En contrepartie, la ristourne commerciale est moindre, souvent aucune option gratuite ne vous sera proposée et la reprise de votre ancien véhicule est moins avantageuse.

Lire également l'article : un TAEG sur un crédit auto à 0%, y a-t-il des conditions particulières

À vous d’effectuer vos calculs, car il peut être plus avantageux de ne pas renoncer à ces avantages commerciaux et payer un taux d’intérêt raisonnable proposé par une banque.

En cas de non paiement, votre véhicule peut être saisi, c’est pourquoi vous pouvez souscrire une assurance sur votre crédit pour vous protéger en cas de maladie grave, invalidité, perte d’emploi ou décès.

Quels sont les différents crédits auto?

Le prêt à tempérament

Le crédit automobile est le plus souvent un prêt à tempérament, qu’il soit proposé par le concessionnaire ou la banque. La mensualité est constante sur toute la durée du prêt. Il ne dépasse généralement pas 5 ans si vous passez par votre concessionnaire et peut durer jusqu’à 10 ans avec une banque. À noter qu’en dessous de 10 000 €, la durée légale ne doit pas excéder 4 ans.

Le taux diffère selon plusieurs critères :

  • véhicule neuf ou d’occasion : le taux s’élève au-delà de 2 ans ;
  • la pollution liée au véhicule : plus vous limitez les émissions de CO2, plus le taux est bas ;
  • le pourcentage : emprunter plus de 100 % vous permet de couvrir les premiers frais d’assurance et de taxe de mise en circulation ;
  • le versement d’un acompte.

Le financement avec valeur résiduelle

Avec cette formule qui est moins utilisée, vous ne remboursez qu’une par­tie du ca­pi­tal em­prunté, mais il vous reste un solde à acquitter à la fin, éventuellement en liquide. L’avantage est d’avoir des mensualités moins élevées.

Généralement, l’emprunteur vend sa voiture pour rembourser le solde.

Avez-vous besoin de financer un véhicule

Grâce au comparateur des crédits auto vous pouvez suivre l'évolution des taux mis à jour quotidiennement et trouver rapidement la solution de financement la plus intéressante.

présentation prêt voiture
Je partage :

Laissez un commentaire




Newsletter

Recevez gratuitement
nos conseils et astuces par e-mail !

« Se tenir informer et comparer permet de faire des économies et de gérer efficacement ses finances personnelles. »

Vous n’aimez pas le spam ? Nous non plus ! Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement pour l’envoi de notre newsletter.

>> Plus d'informations sur le traitement de vos données <<