X
Aller au contenu

Financer un achat immobilier avec son assurance groupe

Vous cherchez à financer des travaux ou l’acquisition d’un bien immobilier ? Votre assurance groupe pourrait alors vous être utile. Avec Mes-Finances.be, découvrez comment financer un achat immobilier avec son assurance groupe.

Financer un achat immobilier avec son assurance groupe

Une solution de financement encore peu connue

Bien qu’il s’agisse d’une solution encore peu connue, le financement d’un achat immobilier avec son assurance groupe est une option qui intéresse de plus en plus de personnes. En outre, certaines d’entre elles y font appel en vue de financer des travaux de performance énergétique dans leur logement. En effet, en plus du prêt travaux ou du crédit hypothécaire classique et sous certaines conditions, le capital constitué par le biais d’une assurance groupe, autrement appelée le deuxième pilier de pension, peut servir au financement de travaux de rénovation ou de l’achat d’un bien immobilier

Qu’est-ce qu’une assurance groupe ? 

Une assurance groupe est un contrat d’assurance vie auquel souscrit un employeur pour ses salariés, on appelle souvent ces assurances vie du type Branche 21 = capital garanti et Branche 23 = capital "risqué". Cela étant dit, il existe également des formules spécialement dédiées aux indépendants (EIP). Cette couverture représente donc de l’argent qui, chaque année, est versé par un employeur puis placé par une compagnie d’assurance en vue de générer des intérêts. Les fonds ainsi investis finissent par constituer un capital auquel les salariés peuvent accéder au moment de leur pension.  

Il est vrai que tous les employés n’ont malheureusement pas accès à ce deuxième pilier de pension. Car bien que cette pratique soit depuis longtemps répandue dans certaines entreprises et secteurs d'activités, il ne s’agit toutefois pas d’un automatisme. En effet, la souscription d’une assurance groupe n’est pas obligatoire. De plus, il convient de noter que les montants auxquels peuvent prétendre les employés qui en bénéficient, dépendants notamment de ce que l'employeur est prêt à verser dans un tel contrat, peut varier considérablement selon les cas. 

Comment financer un achat immobilier avec son assurance groupe ? 

Le capital constitué dans une assurance groupe et dont un salarié bénéficiera lors de sa pension peut en fait être mobilisé avant échéance si ce dernier désire acheter un bien immobilier ou en rénover un. 

À noter : le bien immobilier doit toutefois être situé au sein d’un pays de l’espace Schengen.

Le montant que le salarié pourra extraire de son assurance groupe en vue de financer son projet immobilier dépendra des fonds déjà placés dans le contrat. Il s’agit donc d’une solution de financement surtout envisageable pour un employé pour qui un certain capital a déjà été versé dans le contrat de pension complémentaire. 

La majorité des règlements des plans de pension établi que 60 à 70 % de la réserve déjà constituée peut être prélevée. En outre, ces règlements prévoient qu’un montant minimum de 5000 € doit alors être prélevé. Ainsi, un salarié avec une grande ancienneté ou disposant d’un généreux contrat d’assurance groupe avec une réserve de 100.000 € pourrait ainsi prélever jusqu'à 75.000 € pour son projet immobilier. 

Quels sont les avantages de ce type de financement ? 

Le financement d’un achat immobilier avec son assurance groupe présente plusieurs avantages par rapport à un crédit hypothécaire : 

  • Un remboursement flexible : pour commencer, le remboursement y est bien plus flexible. En effet, l’argent est ici disponible immédiatement et peut être remboursé à tout moment. Ainsi, si tel est le souhait de l'assuré, il peut choisir de seulement rembourser les fonds lorsqu’il prend sa retraite.
  • Moins de frais liés : un autre avantage par rapport à un crédit hypothécaire est qu’aucun frais de notaire ou droits d’enregistrement ne sont à prévoir. Des frais de dossier d’environ 150 € sont toutefois facturés.
  • Aucune garantie nécessaire : enfin, ce type de prêt vous est accordé sur simple demande, sans besoin de garantie. 

Comment cette avance sur assurance groupe doit-elle être remboursée ? 

Une fois l’avance sur une assurance groupe versée à l'employé, le capital pension est alors diminué du montant de l’avance octroyée. Cette avance représentant un prêt, des taux d'intérêt sont appliqués. Le pourcentage de ces intérêts peut varier d’une compagnie d’assurance à une autre. Certains assureurs proposent par exemple des taux différents selon la nature exacte des contrats souscrits. D’autres offrent un taux d'intérêt qui est celui proposé à l'assuré sur son capital pension majoré de 1 %, avec un taux d'intérêt minimum de 2% au total. Cette solution de financement peut donc rester avantageuse, surtout lorsque les taux hypothécaires augmentent comme c’est actuellement le cas

Quant au remboursement du capital, il est lui aussi très flexible. En effet, l'assuré peut choisir un remboursement total ou partiel, mais également nul. Cependant, dans le cas où il ne constituerait pas le capital de l’avance de son assurance groupe, il ne le touchera alors bien évidemment pas au moment de sa retraite. Il convient donc aux bénéficiaires de bien réfléchir en vue de déterminer ce qui est le plus intéressant pour eux. 

À noter : l’avance perçue doit toutefois obligatoirement être remboursée dans le cas où l'assuré se sépare du bien immobilier pour lequel elle a été octroyée. 

Je partage :

1 commentaire

  1. Patrick sur 26/01/2023 à 12:35

    Un grand merci pour les explications ... enfin un article clair et concis qui explique ce mécanisme qui m'intéresse
    Patrick

Laissez un commentaire




S'inscrire à la newsletter mes-finances c'est bénéficier d'astuces, de conseils et d'information sur :