X
Aller au contenu
MesFinances.be » Blog » Empruntez en Belgique pour un achat à l'étranger

Empruntez en Belgique pour un achat à l'étranger

Vous souhaitez acheter un bien immobilier à l’étranger afin d’y passer vos vacances, d'y habiter ou encore de le louer ? Contracter un prêt hypothécaire en Belgique pour le faire est-il possible ?

Quelles sont les conditions d’octroi ?

emprunter en Belgique pour un achat à l'étranger

Pourquoi contracter un prêt hypothécaire en Belgique pour l’achat d’un bien à l’étranger ?

Outre le fait qu’il n’est pas toujours évident d’emprunter de l’argent dans un pays étranger, le crédit hypothécaire belge fait partie des plus bas d’Europe. Il va donc de soi que la solution d’un prêt hypothécaire en Belgique soit votre premier choix en vue d’acheter un bien dans un autre pays. De plus, si vous êtes résident fiscal belge, votre situation économique est inconnue des banques étrangères, il leur sera difficile de se prononcer.

Le pays dans lequel vous désirez acheter importe-t-il ?

La plupart des organismes bancaires présentent des offres de crédit hypothécaire pour l’achat d’un bien situé dans un des pays de l’Union Européenne.
Vous pouvez cependant effectuer une demande de prêt hypothécaire en Belgique pour l’achat d’un bien immobilier situé dans n’importe quel pays du monde.

Notez que certaines nations peuvent être exclues si elles sont sous embargo, en conflit armé, ou présentent un risque de blanchiment.

Les offres de prêts hypothécaires en Belgique pour un bien à l’étranger dépendent de chaque organisme bancaire. Ceux-ci sont en effet libres d'établir leurs propres limites et conditions d’octroi.
En voici quelques exemples :

KBC accorde des crédits hypothécaires pour des biens exclusivement situés dans l’Union Européenne. Une des conditions d’octroi est que l’emprunteur perçoive des revenus réguliers en euros.

Belfius ne porte pas d’importance au pays dans lequel vous désirez acheter. À l’exception de ceux que la banque estime être liés à du blanchiment d’argent, à un embargo ou à tout financement terroriste.

ING déclare seulement être enclin à analyser toute demande de prêt hypothécaire pour l’achat d’un bien à l’étranger de façon approfondie.

Quelles sont les conditions pour l’obtention d’un prêt hypothécaire pour un bien à l’étranger ?

Les conditions pour l’obtention d’un prêt hypothécaire pour l’achat d’un bien à l’étranger sont pour la plupart similaires à celles nécessaires pour l’achat d’un bien en Belgique.
Il vous faut donc, entre autres :

  • Être majeur
  • Posséder des revenus stables et suffisants
  • Prouver votre capacité de remboursement
    Attention, si l’achat de votre bien à l’étranger est effectué à des fins locatives, vos éventuels futurs revenus en découlant ne seront pas pris en compte dans votre capacité de remboursement. En tant que particulier, ce bien sera considéré par les banques comme une seconde résidence et non comme un investissement en vue de revenus réguliers.
  • Ne pas être fiché à la BNB

Comme nous l’avons vu plus haut, les conditions spécifiques pour l’achat d’un bien à l’étranger peuvent varier d’un organisme bancaire à l'autre.

Une condition supplémentaire est néanmoins la même partout : vous devez déjà être propriétaire d’un bien en Belgique.
La raison ? L’organisme prêteur ne pouvant pas hypothéquer un bien situé à l’étranger, c’est ce bien immobilier qui servira de garantie pour votre crédit hypothécaire.

Une expertise du bien à l’étranger n’est pas obligatoire et ne vous sera pas réclamée par votre organisme prêteur.
Nous vous conseillons néanmoins de toujours en réaliser une afin d'évaluer de façon précise l'état et la valeur du bien par un professionnel.

La présentation d’un compromis de vente confirmant le prix d’achat du bien est indispensable.
Pour l’achat d’un bien dans certains pays, d’autres justificatifs peuvent vous être réclamés.

Attention, depuis le 1er janvier 2022, l’expertise des biens est obligatoire en vue de l’obtention d’un prêt hypothécaire en Belgique. 

Quelles garanties pouvez-vous offrir à l'organisme prêteur ?

Vous êtes propriétaire en Belgique avec un crédit hypothécaire en cours

Si le montant du capital déjà remboursé est égal ou supérieur au montant que vous désirez emprunter pour l’achat du bien à l’étranger, un nouveau crédit peut vous être octroyé. Le montant de ce crédit sera à la hauteur du montant du capital que vous avez déjà remboursé.
Ce nouveau prêt étant couvert par une hypothèque déjà existante, il n’engendre pas de nouveaux frais de notaire.

Si le montant du capital que vous avez déjà remboursé est inférieur au montant que vous désirez emprunter, deux solutions s’offrent à vous :
Vous pouvez faire une demande de prêt hypothécaire complémentaire qui sera pris en 2ème rang
Vous pouvez racheter votre crédit hypothécaire actuel et y inclure le montant que vous désirez pour l’achat de votre bien à l’étranger. L'hypothèque sera prise en 1er rang et le montant total de votre nouvel emprunt ne pourra pas dépasser 90% de la valeur vénale du bien belge.

Vous êtes propriétaire en Belgique d’un bien libre de toute inscription hypothécaire

Si le montant d’achat de votre bien à l’étranger ne dépasse pas 90% de la valeur de votre bien en Belgique, ce dernier sera hypothéqué en premier rang dans le cadre de votre crédit hypothécaire.

Les taux d'intérêt et durées d’un prêt hypothécaire pour un bien à l’étranger sont-ils différents ?

La durée de remboursement de votre crédit pour l’achat d’un bien à l’étranger ainsi que le taux qui y sera appliqué seront les mêmes que pour un bien situé en Belgique.

Je partage :

Laissez un commentaire