Aller au contenu

Contracter un prêt pour de la chirurgie esthétique

Le temps où seuls les riches pouvaient accéder à la chirurgie esthétique est révolu. Effectivement, aujourd’hui, il existe une solution de financement pour couvrir ces opérations souvent coûteuses : le prêt pour de la chirurgie esthétique. Qu’il s’agisse d’une pose d’implants mammaires, d’une rhinoplastie, ou encore d’une blépharoplastie (opération des paupières), en Belgique ou à l’étranger, découvrez tout ce qu’il convient de savoir sur le prêt chirurgie esthétique !

Contracter un prêt pour de la chirurgie esthétique

Trouver le meilleur taux pour financer votre opération esthétique !

Il n'y a pas de secret pour trouver le meilleur taux il faut comparer !

Un prêt chirurgie esthétique, oui, mais pour quelles opérations ?

Le prêt chirurgie esthétique peut vous permettre de financer tous les types de chirurgie esthétique dont, entre autres :
  • La pose d’implants mammaires,
  • Une rhinoplastie (chirurgie du nez),
  • Une liposuccion,
  • Un lifting des cuisses ou du visage,
  • Une abdominoplastie (chirurgie du ventre),
  • Une blépharoplastie (chirurgie des paupières),
  • Une brachioplastie (opération des bras),
  • Une otoplastie (opération esthétique des oreilles),
  • Une chirurgie de l’intime. Plus de détails sur doctissimo .

Bon à savoir : le montant de votre prêt chirurgie esthétique peut également vous aider à financer les consultations préopératoires. 

Quels prix pour ces opérations ?

Partie du corps pour chirurgiePrix en moyenne
Paupières1000-3000€
Seins3000€
Nez3200€
Bouche4000-5500€
Fesses2000€
Cuisses1200€
Ventre1100€
Bras1100€
Oreilles2300€
Intime800€
Rides1000€

À noter : le prix de l’intervention chirurgicale dépend de la durée et du type d’intervention, ainsi que du chirurgien que vous choisissez. Le choix du chirurgien doit s'effectuer avec soin, tâchez de vous informer avant d’en appeler un. En outre, n’oubliez pas que les opérations de chirurgie esthétique ne sont pas remboursées par la sécurité sociale, à contrario de la chirurgie plastique réparatrice.

Contracter un prêt pour de la chirurgie esthétique à l'étranger

En Belgique, il faut débourser une somme conséquente pour faire appel à de la chirurgie esthétique. Ce qui n’est pas le cas de tous les pays : beaucoup se sont spécialisés dans ce domaine. Ils vendent dès lors la chirurgie esthétique à prix bas, sans pour autant proposer un travail de moins bonne qualité. La Thaïlande et le Brésil, par exemple, ainsi que les pays du Maghreb. Souscrire un prêt pour de la chirurgie esthétique à l’étranger est probablement le meilleur moyen d’optimiser votre prêt chirurgie esthétique. Voyons quelles sont les meilleures destinations pour se refaire une beauté.

Quelques exemples de tarifs pour de la chirurgie esthétique à l'étranger

Type d'opération/PaysBrésilThaïlandeTunisieBelgique
Implant mammaire2400€2000€2000€ hôtel compris3000€
Rhinoplastie1500€800-1200€2000€3200€

Un prêt pour de la chirurgie esthétique en Thaïlande ?

Bangkok compte parmi les destinations les moins chères au monde, avec des hôpitaux derniers cris, qui ont bien entendu été agréés par la commission mixte internationale. Grâce au boom économique, des installations médicales de haute qualité y ont été installées. Certains les considèrent même comme les plus sûres au monde en ce qui concerne la chirurgie esthétique. En outre, le prix des opérations de chirurgie esthétique est presque divisé par deux par rapport aux pays occidentaux. De quoi donner envie de partir en vacances ! 

Bon à savoir : vous pouvez d'orchestrer votre venue en communiquant avec les médecins depuis l'étranger par mail ou par téléphone. Des traducteurs se chargeront de vous aider si vous avez du mal avec l'anglais.

Le prêt chirurgie esthétique pour une opération au Brésil

Ivo Pitanguy, icône de la chirurgie esthétique au Brésil, a contribué à son développement massif dans le pays. Il a créé une clinique ultra moderne à Rio de Janeiro, qui en a incité d'autres à se lancer. De fait, il a conduit un nombre considérable de brésiliens à opter pour de la chirurgie esthétique. Depuis, de nombreuses cliniques aux normes irréprochables ont vu le jour, dans le seul but de pratiquer ce genre de chirurgie. C’est avec pas moins de 900 000 chirurgies esthétiques par an, que le pays s'est spécialisé dans ce domaine.

Concrètement, quelle est la marche à suivre pour se faire opérer à l'étranger ?

  1. Commencez par contracter un prêt personnel chirurgie esthétique en Belgique. Ce type de prêt ne nécessite pas de justificatif. Dès lors, une fois les fonds octroyés, vous pourrez préparer votre opération esthétique. Attention ! Une fois l’opération de chirurgie terminée, il est nécessaire de s’octroyer un temps de récupération. Il est donc important de prendre en compte les fonds nécessaires à votre séjour post opératoire lorsque vous établissez le montant souhaité de votre prêt chirurgie esthétique à l’étranger.
  2. Ensuite, il vous faut trouver une clinique reconnue par la commission mixte internationale (normalement elles le sont toutes). Pour trouver votre clinique cliquez ici .
  3. Prenez rendez-vous comme vous l’auriez pris en Belgique. Il est primordial d'obtenir un devis de la part de plusieurs chirurgiens, de manière à comparer les prix et les procédures de l'opération.
  4. Enfin, après avoir choisi votre chirurgien, vous aurez plusieurs rendez-vous, jusqu'au jour de l'opération tant attendue.

Bon à savoir : à l'instar du prêt "chirurgie esthétique", le prêt personnel peut également représenter :

Je partage :

4 commentaires

  1. Marie sur 02/06/2022 à 05:02

    Si j’emprunte de l’argent pour une chirurgie esthétique, est-ce qu’il faut que je le prouve à ma banque ?

    • Coralie sur 04/06/2022 à 06:26

      non il s’agit d’un prêt personnel donc aucune justification n’est à fournir

  2. H. Vdp sur 12/08/2022 à 10:38

    Bonjour, ma banque m'a obligée à dire pourquoi je voulais un prêt. Elle m'a dit que c'est ainsi, il faut justifier son prêt. Est-ce normal? Si non, quel article de loi le prouve? merci

    • Patrick Tondreau sur 16/08/2022 à 11:18

      Bonjour,
      la tendance semble en effet que les autorités de contrôle demandent de plus en plus d'information. Certainement pour limiter le surendettement

Laissez un commentaire




Autres articles de la catégorie "Prêt à tempérament"