X
Aller au contenu
MesFinances.be » Blog » Chômage : ai-je droit à une carte de crédit ?

Chômage : ai-je droit à une carte de crédit ?

Être au chômage ne vous empêche pas automatiquement d'obtenir une carte de crédit. Les émetteurs de cartes de crédit sont plus intéressés par vos revenus que par votre travail. Ils examinent également vos antécédents de crédit, vos cotes de crédit et vos dettes existantes. Vous pouvez répondre à l'exigence de revenu même sans emploi en incluant sur votre demande tout revenu auquel vous avez accès. Même si vos revenus sont insuffisants, soyez tranquille. Vous avez toujours des options pour créer ou maintenir le crédit.

Qui aurait cru que chômage et crédit pouvaient aller de pair ? Et pourtant c’est bel et bien possible lorsqu’on sait s’y prendre correctement. Après tout, aucun texte officiel n’empêche un chômeur de prétendre à un prêt. Alors, pourquoi serait-ce impossible ?

titre : chômage ai-je droit à une carte de crédit

L'art de la conviction

Même si vous demandez à la banque une très petite somme, sans maîtrise de l’art de la conviction, vous n’arriverez jamais à obtenir votre argent, et ce, même s’il ne s’agit que d’une petite somme.

Les banques se montrent en effet très strictes par rapport à l’accord d’un crédit. Et de plus, si vous êtes un sans emploi, elles seront encore bien plus exigeantes. Mettez en tête que ces prestataires n’accorderont jamais un prêt à quelqu’un dont ils ne seront pas sûrs de la fiabilité et de la crédibilité.

Si vous n’avez pas le bon profil, et que vous êtes un sans emploi, il vous sera alors difficile d’emprunter à la banque. Cependant, avec les bons arguments entre les mains, vous pouvez toujours tenter votre chance pour convaincre la banque :

  • Votre possibilité de remboursement :

Qui a dit que les personnes au chômage ne disposent pas de trésorerie ? Que nenni ! Il est tout à fait possible qu’au cours de ses années d’emploi, la personne a pu se constituer une épargne importante. Il peut également déjà disposer d’un héritage familial ou autre. De ce fait, le chômeur pourra utiliser ces avoirs qu’il dispose de côté pour garantir à la banque sa parfaite crédibilité.

  • L’utilisation de la somme empruntée :

En mettant en exergue votre intention d’utiliser la somme pour des formations, ou encore pour des projets professionnels visant à vous reconduire dans le chemin de l’emploi, vous arriverez plus facilement à convaincre la banque de bien vouloir vous emprunter telle ou telle somme. En effet, à l’issu, vous pourriez obtenir un nouveau poste, et donc reprendre une vie active avec une source de revenue.

Les autres techniques pour obtenir un crédit lorsqu’on est chômeur

Lorsque vous êtes au chômage, et que vous n’avez pas de justificatif d’emploi stable, d’autres techniques peuvent vous aider à obtenir un crédit à la banque :

  • Jouez sur la durée de remboursement :

Plus vous tardez à rembourser un prêt, plus la banque se montrera très réticente quant au fait de vous accorder une certaine somme. De ce fait, optez pour la durée la plus courte possible, sans pourtant vous mettre en ruine. Si vous êtes un nouveau chômeur, vous aurez certainement droit aux indemnités de chômages. Du coup, c’est le moment propice pour faire une demande de crédit. L’objectif serait que vos mensualités ne dépassent pas la durée de vos droits.

  • Mettez en avant des garanties solides :

Vous pouvez également présenter à la banque des garanties, en plus de l’assurance de prêt. Ces garanties peuvent être des biens, ou encore une ou plusieurs personnes. En cas de non remboursement de votre part, la banque saisira vos biens, ou demandera à la ou aux personnes qui se sont portées garantes de rembourser la totalité du crédit.

Pour avoir plus d’infos sur le credit chômeur, vous pouvez également visiter le site credifina.

Je partage :

Laissez un commentaire




Newsletter

Recevez gratuitement
nos conseils et astuces par e-mail !

« Se tenir informer et comparer permet de faire des économies et de gérer efficacement ses finances personnelles. »

Vous n’aimez pas le spam ? Nous non plus ! Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement pour l’envoi de notre newsletter.

>> Plus d'informations sur le traitement de vos données <<