X
MesFinances.be » Blog » 5 façons de gérer ses investissements financiers

5 façons de gérer ses investissements financiers

Vous disposez d’un capital financier et vous vous demandez comment le gérer ? Voici quelques éléments de réponse.

gérer ses investissements financiers

1 - Se fixer un objectif

Avant de penser à gérer votre patrimoine, vous devez vous fixer un objectif et connaître votre tolérance au risque. En effet, il n’est pas possible de gérer efficacement si vous ne savez pas où vous allez. Si vous n’avez pas de stratégie, vous naviguerez à vue, et ferez tout et son contraire au gré des modes et des tendances.

Se fixer un objectif, c’est définir ce que vous souhaitez faire de votre capital financier et du temps, en tenant compte de votre sensibilité au risque dont vous disposez. Est-ce pour préparer votre retraite ? Pour le transmettre ? Voulez-vous le placer à court, moyen ou long terme ? Êtes-vous plutôt prudent ou audacieux ?

Lorsque vous aurez fixé vos objectifs et votre horizon temporel, que vous connaîtrez votre tolérance au risque, vous pourrez définir le couple rendement-risque qui vous correspond. C’est l’objectif que vous devrez chercher à atteindre. Plus vous serez prudent et disposerez d’un horizon temporel court, moins vous prendrez de risque et obtiendrez de rendement. Plus vous serez tolérant au risque et plus vous disposerez d’un horizon temporel éloigné, plus vous pourrez rechercher un rendement élevé.

Une fois que vous avez une stratégie, il existe deux moyens de la mettre en œuvre : soit vous le faites seul, soit vous vous faites accompagner.

Si vous gérez seul, vous pouvez opter pour une gestion active ou une gestion passive. Vous pouvez décider de suivre une démarche « automatisée » et passive, ou une démarche où vous intervenez en fonction de vos convictions et vos analyses.

Si vous décidez d’être accompagné, vous pouvez déléguer intégralement la gestion de vos placements ou bénéficier de conseils que vous restez libre d’appliquer.

2 – Gérer seul avec la gestion passive

Si vous décidez de gérer seul vos placements financiers, vous pouvez décider d’investir sans vous préoccuper de la conjoncture et des cycles économiques. Pour y parvenir, vous placer régulièrement (chaque mois ou chaque trimestre) sur des supports prédéfinis, ceux qui vous permettent d’obtenir votre rendement cible sans dépasser le niveau de risque cible.

Avec une telle stratégie passive, vous investissez à chaque point du cycle, aux bons moments comme aux mauvais. Vous lissez votre prix d’acquisition pour bénéficier de la tendance de fond de vos placements et supprimer l’effet des cycles.

Une stratégie passive est efficace sur le long terme si votre cible est définie de manière opportune. Si vous gérez seul, ce sera à vous de la définir. C’est une tâche qui demande un minimum de connaissance, sous peine de mauvaises surprises. Si votre boussole vous indique une fausse direction, vous n’atteindrez jamais votre objectif.

3 – Gérer seul avec une gestion active

Si vous possédez de solides connaissances, vous pouvez opter pour une gestion active. Vous avez toujours une cible de rendement à atteindre mais au lieu d’investir régulièrement sur des supports prédéfinis, vous investissez quand vous voulez et sur les supports de votre choix.

L’objectif de la gestion active est de procurer des résultats meilleurs que la gestion passive. Il est donc indispensable que vous sachiez ce que vous faites. La gestion active de votre portefeuille financier impose donc que vous ayez des connaissances solides et les outils appropriés.

Lire aussi notre article : Bourse, quels sont les outils de gestion du risque et comment les utiliser 

4 – Se faire accompagner avec la gestion sous mandat

Si vous n’avez ni le temps, ni les compétences, ni l’envie, pour gérer vos placements financiers et atteindre votre couple rendement-risque de référence, vous pouvez choisir d’être accompagné par un professionnel.

Ce professionnel pourra gérer intégralement vos placements, avec comme seul objectif d’atteindre votre couple rendement-risque cible.

Si vous déléguez intégralement la gestion de vos placements financiers grâce à la gestion sous mandat, vous n’influez plus sur la stratégie. Vous abandonnez votre liberté.

5 – Se faire accompagner avec la gestion conseillée

Vous pouvez aussi vous faire accompagner tout en conservant la liberté de disposer de vos placements. Comment ? En recourant à une prestation de gestion conseillée.

Comme il est mentionné sur ce site, avec la gestion conseillée, vous bénéficiez de conseils pour atteindre vos objectifs. La stratégie reste définie par un professionnel, mais vous êtes libre de la mettre en place ou non, de l’adapter comme vous le souhaitez. Vous interagissez avec votre conseiller et vous pouvez ainsi contrôler la mise en œuvre de sa stratégie. Avec la gestion conseillée, la confiance n’exclut pas le contrôle.

Je partage :

Laissez un commentaire




Prêt Hypothécaire

Comparez les banques Obtenez LE meilleur taux !
GRATUIT
Newsletter

Recevez gratuitement
nos conseils et astuces par e-mail !

« Se tenir informer et comparer permet de faire des économies et de gérer efficacement ses finances personnelles. »

Vous n’aimez pas le spam ? Nous non plus ! Votre adresse e-mail sera utilisée exclusivement pour l’envoi de notre newsletter.

>> Plus d'informations sur le traitement de vos données <<